Disparition inquiétante à Gray: un garçon syrien de 12 ans est introuvable

Disparition inquiétante à Gray: un garçon syrien de 12 ans est introuvable

Publié le :

Jeudi 07 Juin 2018 - 07:42

Mise à jour :

Jeudi 07 Juin 2018 - 07:43
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un garçon syrien âgé de 12 ans, domicilié à Gray en Haute-Saône, est introuvable depuis mardi, 16h30. Il n'est pas rentré chez lui après être sorti du collège. La gendarmerie a lancé un appel à témoins pour disparition inquiétante.

Un jeune garçon syrien de 12 est porté disparu depuis mardi 5 en Haute-Saône. Domicilié à Gray, avec son père, il n'est pas rentré du collège Romé-de-l’Isle, situé à 500 mètres de chez lui. Il aurait dû y être vers 17h. Son père l'a cherché jusqu'à 22h puis a alerté les autorités. La gendarmerie a diffusé un appel à témoins pour disparition inquiétante.

L'enfant s'appelle Muhamad Nizar Tlass. Selon L'Est Républicain, il vit à Gray (ville qui s'est portée candidate pour l'accueil de réfugiés syriens dès fin 2016) avec son père et la nouvelle compagne de ce dernier, ainsi que deux frères et sœurs, depuis environ un mois.

La famille a donc été accueillie il y a quelques semaines dans le cadre d'une procédure d'accueil de demandeurs d'asile.

Lire aussi: Lens - disparition inquiétante de Théo Hallez, 14 ans

Muhamad parle très peu français. Il a les yeux bleus et les cheveux bruns. Mardi, il portait un short bleu avec une chemise blanche et des baskets noires.

[APPEL A TÉMOINS] DISPARITION INQUIÉTANTE D'UN MINEUR DE 12 ANS A GRAY. La gendarmerie de Gray lance un appel à témoins...

Publiée par Gendarmerie de la Haute-Saône sur mercredi 6 juin 2018

Une camarade de classe a raconté l'avoir raccompagné jusqu'en bas de l'immeuble mais le jeune garçon n'a jamais regagné son domicile.

Après la diffusion de l'appel à témoins, un homme a assuré avoir vu Muhamad en compagnie d'une femme. Il lui aurait même sauté dans les bras. Les enquêteurs pensent qu'il s'agit de sa mère.

"La téléphonie montre que le garçon était en contact fréquent avec sa mère", a expliqué le procureur de la République de Haute-Saône.

Cette femme, dont l'identité n'a pas été révélée, vit en Suède. Elle a atterri mardi à Roissy et est probablement venue récupérer son fils. Mais selon la justice, c'est bien le père de Muhamad qui est détenteur de l'autorité parentale, auquel elle l'aurait donc soustrait.

L'appel à témoins est toujours en cours tant que l'enfant n'a pas été retrouvé. Toute personne susceptible d'avoir des informations, permettant de localiser Muhamad et sa mère, est priée de contacter la brigade de gendarmerie de Gray au 03.84.65.11.45.

Un garçon syrien de 12 ans a disparu mardi soir à Gray en Haute-Saône.


Commentaires

-