Disparus d'Orvault: le téléphone aurait émis 45 minutes le soir du drame avant de s'éteindre définitivement

Disparus d'Orvault: le téléphone aurait émis 45 minutes le soir du drame avant de s'éteindre définitivement

Publié le :

Mercredi 01 Mars 2017 - 12:40

Mise à jour :

Mercredi 01 Mars 2017 - 13:17
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La famille Troadec a disparu depuis presque deux semaines dans les alentours de Nantes, la police s'est récemment penchée sur la personnalité du fils qui serait peut-être à l'origine de cette disparition. Selon la radio RMC, le téléphone de l'adolescent aurait été le dernier à émettre la nuit du drame.

Près de Nantes à Orvault, une famille a disparu depuis le 16 février dernier et seules des traces de sang des parents et du fils ont été retrouvés. La police s'est penchée depuis quelques jours sur la personnalité du fils, Sébastien, et a soigneusement analysé son téléphone portable.

Le jeune homme apparaissait comme étant mal dans sa peau "j'en peux plus, j'veux crever mais j'en suis même pas capable" postait-il sur le réseau social Twitter. De nombreux messages alarmant publiés sur différents sites en nuançaient d'autres où il échangeait normalement avec des amis. Ces amis qui d'ailleurs ne cessent de défendre leur camarade disparu: "bon camarade", "très gentil" et très souriant, Sébastien n'a pour eux rien d'un monstre froid. "C'était un troll. Il allait sur le web pour  faire chier le monde, comme il disait. Mais c'est du second degré" assurait un des ses amis au journal Le Parisien.

Mais de nouvelles révélations sur l'enquête ont été révélées par la radio RMC ce mercredi 1er mars: le téléphone de l'adolescent aurait été connecté sur Internet durant trois quarts d'heure dans la nuit du 16 au 17 février, juste après le drame, avant de s'éteindre définitivement.

Ce téléphone a été retrouvé dans la maison familiale entaché de sang.

Si aucun corps n'a encore été découvert, la justice a ouvert contre X une information judiciaire lundi 27 pour "homicide, enlèvement et séquestration". La voiture du fils de la famille, âgé de 21 ans, est toujours activement recherchée.

La famille Troadec a disparue depuis presque deux semaines.


Commentaires

-