Disputé pour une mauvaise note, il étrangle à mort sa mère (photo)

Disputé pour une mauvaise note, il étrangle à mort sa mère (photo)

Publié le :

Mercredi 07 Novembre 2018 - 10:45

Mise à jour :

Mercredi 07 Novembre 2018 - 10:47
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un jeune Américain de 15 ans, décrit par la police comme "un sociopathe", a étranglé à mort sa mère et a tenté de faire passer le meurtre pour un cambriolage qui a mal tourné jeudi en Floride. Il a été inculpé pour meurtre.

Le mobile de ce matricide d'une extrême violence est d'une rare futilité. Un adolescent de 15 ans a été inculpé pour le meurtre de sa mère, à DeBary, en Floride (sud-est des Etats-Unis). Le cadavre de Gail Cleavenger avait été retrouvé enterré à proximité d'une église, samedi 3 au matin. Entendu par les forces de l'ordre, le jeune homme a avoué avoir tué sa mère.

Comme le rapporte la police du comté de Volusia sur son compte Facebook, Gregory Logan Ramos, le suspect, a expliqué aux enquêteurs qu'il avait étranglé à mort sa mère après s'être disputé au sujet de ses résultats scolaires jeudi 1er novembre. "Ils ont eu un différent car il venait d’obtenir un D à l’école", a précisé le sheriff Mike Chitwood. Le fils a ensuite attendu que sa mère, âgée de 46 ans, aille se coucher puis il a commencé de l'étrangler dans son sommeil. "Je croyais qu'elle était morte", a confié le jeune homme.

Lire aussi - A 13 ans, il frappe et menace de mort sa mère car privé de jeux vidéo

Ce dernier est alors allé chercher une brouette pour transporter son cadavre. Mais il a réalisé qu'elle était toujours vivante et il a continué de l'étrangler. "Gardez en tête qu’il n’a pas utilisé d’objet, il a utilisé ses mains nues, ce qui nous fait penser que cela lui a pris environ 30 minutes pour la tuer", a expliqué le policier.

Gregory Logan Ramos a ensuite transporté le corps jusque dans la voiture maternelle et l'a ensuite enterré à l'aube près de l'église. L'adolescent a ensuite contacté deux de ses amis et leur a expliqué l'affaire. A trois, ils ont saccagé l'appartement familial pour faire penser à un cambriolage. Ils ont ensuite "fêté" ça en buvant "un soda".

Vendredi après-midi, l'adolescent de 15 ans appelle la police en rentrant du lycée: il signale la disparition de sa mère et un prétendu cambriolage au domicile familial. Entendu par les policiers, les incohérences de son récit ont permis aux enquêteurs de découvrir son macabre scénario. Le jeune homme n'a exprimé aucun remords.

"Il fait partie des trois pires sociopathes que j'ai pu rencontrer", a fait savoir le sheriff Mike Chitwood. Et d'ajouter: "Très fier de ce qu'il a fait. Il voulait que j'aille sur la scène de crime et que j'admire son travail".

Voir:

Sa grand-mère lui demande de ranger sa chambre, le garçon de 11 ans la tue

Excédé par la musique, il frappe violemment un ado et menace de le percuter avec sa voiture

Nord: poignardé à mort par voisin car la musique était trop forte

Un adolescent de 15 ans a étranglé à mort sa mère qui lui reprochait une mauvaise note.

Commentaires

-