Djihadistes français: deux jeunes de l'Hérault tués ce week-end en Irak

Auteur(s)
MM
Publié le 10 décembre 2014 - 09:14
Mis à jour le 11 décembre 2014 - 09:33
Image
Un djihadiste de l'Etat islamique.
Crédits
©Reuters
Deux jeunes Français parti faire le djihad ont été tué en Irak.
©Reuters
Deux jeunes djihadistes français sont morts en Irak ce week-end. Originaires de la ville de Lunel dans l'Hérault, ils avaient quitté la France pour le Syrie il y a un an.

C'est une information révélée par le journal Midi Libre. Deux jeunes de la ville de Lunel, (Hérault) Karim et Hamza, âgés de 28 ans et 19 ans, sont morts le week-end dernier en Irak.  Les deux jeunes, originaires de la cité Pescalune, sont morts alors que "leur groupe passait de la Syrie à l'Irak", a précisé le quotidien. Ils avaient quittés la commune il y a un an pour aller faire le djihad en Syrie.

"Le plus jeune est le fils de l'un des anciens présidents de la mosquée de Lunel. L'autre a un temps tenu un commerce à proximité d'un collège et d'un lycée de Lunel", selon le journal qui souligne que "leur radicalisation aurait été assez récente, selon des proches".

Après Raphaël, 23 ans, Houssem, 24 ans, Sabri, 18 ans, morts tous trois dans un bombardement, et Ahmed, 24 ans, décédé dans des circonstances plus troubles, les décès de Karim et Hamza portent à 6 le nombre de jeunes originaires de Lunel tués alors qu'ils effectuaient le djihad en Syrie et en Irak. Il y a en tout une dizaine de jeunes français originaire de la ville de Lunel qui sont partis se battre au Moyen-Orient auprès des groupes djihadistes radicaux.

Dans un communiqué, publié sur le site du quotidien provençal, le maire de Lunel Claude Arnaud estime que "le départ et le décès de ces jeunes est un problème qui touche l'ensemble du territoire national, mais aussi l'ensemble de la communauté internationale". Nuançant tout de même, "Lunel est une ville agréable à vivre dans laquelle la cohésion et la tranquillité sociale sont une réalité concrète, au quotidien, sur l'ensemble de la commune".

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Dessin de la semaine