Douai: un prêtre soupçonné de pédophilie devant les assises

Douai: un prêtre soupçonné de pédophilie devant les assises

Publié le :

Lundi 12 Janvier 2015 - 16:49

Mise à jour :

Lundi 12 Janvier 2015 - 17:58
©Capture d'écran Google Street View
PARTAGER :
-A +A

Philippe Détré, curé de Bollezeele (Nord), a été arrêté en juillet 2012 pour des faits de pédophilie. Les victimes sont nombreuses, plus d'une dizaine pour qui les faits ne sont pas prescrits (plus de 30 au total). Les affaires datent de 1976 à 2011.

Le procès du prêtre Philippe Detré s'est ouvert ce lundi devant les assises du Nord, à Douai. L'ancien curé de Bollezeele, dans les Flandres françaises, a été arrêté en juillet 2012 pour des faits de pédophilie. Les victimes sont nombreuses, plus de 30 au total, mais seulement pour une dizaine d'entre elles, les faits ne sont pas prescrits.

Treize personnes et une association, Enfance et partage, se sont constituées partie civile contre l'homme d'Eglise, qui comparaît, à 70 ans, quatre ans après sa dénonciation par l'une des victimes à la gendarmerie de Mallemort (Bouches-du-Rhône).

Au cours de plusieurs auditions, cet homme a évoqué des actes sexuels qui se déroulaient dans la chambre du prêtre, au premier étage des presbytères de Loos et de La Madeleine (banlieue de Lille) lorsque, faute de couchage suffisant, il dormait dans le même lit que Philippe Detré. Dès l'âge de six ans, raconte la victime aujourd'hui adulte, il avait dû lui prodiguer des masturbations, puis vers ses 12 ans, des fellations, et, une unique fois, une sodomie. Des gestes accomplis dans le silence, et rendus possibles par le statut d'autorité incarnée par le prêtre, ami de la famille.

Au total, 12 victimes seront alors identifiées et cela dans plusieurs paroisses de la région Nord: Loos, Loon-Plage, Petit-Fort-Philippe, Merville, et Bollezeele, où Philippe Detré officiait après son ordination en 1972. Il est d'ailleurs possible que plusieurs autres victimes n'aient pas pu être identifiées.

Accusé de viols et agressions sexuelles, le prêtre encourt jusqu'à 20 ans de réclusion, 15 ans pour viol et 5 ans pour la circonstance aggravante de plusieurs viols sur mineur et personne vulnérable. Le procès devrait durer jusqu'à vendredi avant que le jury ne donne son verdict.

 

 

 

Philippe Detré se retrouve devant la cour d'assises de Douai pour répondre d'actes de pédophilie.


Commentaires

-