Drame au large de Bréhat: mort d'un matelot en mer après un naufrage

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Drame au large de Bréhat: mort d'un matelot en mer après un naufrage

Publié le 13/10/2016 à 12:40 - Mise à jour à 12:48
©Damien Meyer/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un matelot est mort suite au naufrage de son bateau de pêche, mercredi dans les Côtes-d'Armor. L'autre marin qui l'accompagnait, son patron, a pu être secouru à temps et est indemne.

Le bateau a coulé en quelques minutes seulement. Un pêcheur de 44 ans, matelot sur un coquiller immatriculé à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), a trouvé la mort lors du naufrage de son navire, mercredi 12 au large de l'Ile-de-Bréhat. La victime avait été secourue en état d'hypothermie après avoir dû se jeter à l'eau, mais les secours n'ont rien pu faire.

Il était aux alentours de 11h15, mercredi, lorsque Colin Dewals, patron de L'Enfant d'Arvor, a décidé d'écourter la journée de pêche qu'il avait entamé avec Mamadou Faye, son matelot, rapporte Ouest-France. A priori mis en difficulté par une mer "très formée" avec des creux de 2 mètres et de fortes rafales de vents, selon les témoignages des autres professionnels qui croisaient dans le secteur, le petit bateau de 12 mètres a heurté des rochers. La voie d'eau ouverte a fait couler le navire en quelques minutes seulement.

Les deux marins n'ont eu que le temps de se jeter à l'eau. Colin Dewals à bord d'un radeau de survie, Mamadou Faye muni d'une bouée couronne. Si le patron-pêcheur a pu être sorti d'affaire sain et sauf par un autre bateau venu à leur secours, environ trois quarts d'heure plus tard, le matelot avait lui perdu connaissance. Dans un état critique, probablement en hypothermie à cause de la froideur de l'eau, il était en arrêt cardiaque.

Si l'intervention d'un médecin militaire hélitreuillé sur la Petite Folie 3, qui avait recueilli les deux naufragés, a permis de réanimer Mamadou Faye à plusieurs reprises, le matelot était visiblement trop gravement atteint et n'a pas survécu. Transporté à l'hôpital de Saint-Brieuc par hélicoptère, il y est décédé ce jeudi 13 au matin.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Héliporté à l'hôpital de Saint-Brieuc, Mamadou Faye n'a pas survécu et est mort jeudi matin.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-