Drame à Sarcelles: le policier abat 3 personnes avant de se donner la mort

Drame à Sarcelles: le policier abat 3 personnes avant de se donner la mort

Publié le :

Dimanche 19 Novembre 2017 - 10:45

Mise à jour :

Dimanche 19 Novembre 2017 - 10:46
© VALERY HACHE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Samedi soir, un policier de 31 ans a abattu avec son arme de service trois personnes (dont le père de sa petite amie) et blessé trois autres (dont sa petite amie) dans une rue calme de Sarcelles, avant de se donner la mort. La piste de la déception amoureuse semble privilégiée.

C'est visiblement un drame familial qui s'est terminé en tuerie et en suicide. Un fonctionnaire de police de 31 ans a en effet abattu trois personnes samedi soir à Sarcelles (Val d'Oise) avec son arme (qu'il conservait avec lui en dehors de son servi ce) avant de se donner la mort.

Les faits se sont déroulé vers 20h45 dans le vieux Sarcelles dans le centre de la commune. Selon les premiers éléments connus, l'homme en situation de rupture amoureuse a tout d'abord abattu à bout portant deux personnes dans la très paisible rue du Bocage, non loin de la mairie. Les deux premières victimes sont des riverains du secteur qui n'avait aucun lien avec leur meurtrier. L'enquête devra déterminer si les deux personnes ont été victimes d'une "folie meurtrière" de leur assassin, ou choisies pour un autre motif. 

Le trentenaire va ensuite ouvrir le feu sur sa petite amie qui se trouvait, elle, dans une voiture garée devant le pavillon où habitent ses parents. Elle a survécu mais est grièvement blessée au visage. Le tireur va ensuite rentrer dans le pavillon et continuer son massacre. Le père de la petite amie va lui aussi mourir sous les balles du policier qui va également blesser la mère et la sœur.

> A lire: Normandie: il tire sur son ex-compagne et ses parents avant d'appeler la police, deux morts

L'homme va finalement ressortir de la maison et va mettre fin à sa virée meurtrière en se suicidant dans le jardin. Il aura en quelques minutes tué trois personnes et blessé gravement trois autres.

L'enquête est évidemment en cours pour comprendre comment une déception amoureuse a pu finir de manière aussi tragique. On ignore pour l'instant les états de service du policier, qui était affecté sur Paris, et si des alertes sur santé psychologique avaient été données. Depuis le début de l'année, au moins 46 policiers et 16 gendarmes se sont donné la mort.

L'homme a abattu trois personnes avant de se donner la mort.


Commentaires

-