Dreux: le pédophile collectionne des images de viols d'enfants, il travaille à la garderie

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Dreux: le pédophile collectionne des images de viols d'enfants, il travaille à la garderie

Publié le 26/01/2018 à 17:35 - Mise à jour à 17:43
©Horian Varlan/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un habitant de Dreux âgé de 27 ans a été mis en examen lundi et écroué pour viol sur mineurs de moins de 15 ans. Aucune victime n'a encore été identifiée mais l'individu a laissé des indices pouvant laisser craindre un passage à l'acte. Il collectionnait notamment des images pédopornographiques particulièrement abjectes.

Le profil du suspect reste encore mystérieux. Tout juste sait-on qu'il a 27 ans, réside à Dreux et, comble de l'horreur, qu'il travaille comme contractuel dans une garderie de Vernouillet dans l'Eure-et Loir.

Un homme a été mis en examen pour viols sur mineurs de moins de 15 ans. Il a été arrêté chez lui le 22 janvier, comme le détaille le journal L'Echo républicain. C'est en effet l'arrestation d'un autre pédophile de la région de Périgueux qui a mis les enquêteurs sur la piste du jeune homme en Eure-et-Loir. Les deux hommes échangeaient des messages glaçants de perversion.

Chez lui, les policiers ont découvert de nombreuses images pédopornographiques décrites comme "insoutenables". Des milliers de clichés montrant des enfants sexuellement torturés par leurs prédateurs. Le suspect collectait les images et les partageait avec d'autres pervers en ligne.

Lire aussi: Corse: zoophile et pédophile, le grand-père se "réjouissait" de la naissance à venir de son petit-fils

L'homme a systématiquement nié tout passage à l'acte assurant seulement qu'il en restait au stade du "fantasme". S'il a finalement été mis en examen pour viol, l'instruction admet qu'aucune victime n'a précisément été identifiée. Seule la détention de pédopornographie est pour l'instant caractérisée. Mais les enquêteurs estiment, que ce soit via des éléments dans les échanges ou dans certains indices qui ne sont pas connus, que l'homme a déjà franchi la ligne criminelle. A priori, il n'aurait pas violé d'enfant en Eure-et-Loir, et des petits de la garderie de Vernouillet ont été interrogés, sans résultat.

L'homme, qui reste présumé innocent, a été placé en détention provisoire.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme collectionnait des images pédopornographiques "insoutenables".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-