Drôme: un loup suspecté d'avoir tué une quinzaine de brebis

Drôme: un loup suspecté d'avoir tué une quinzaine de brebis

Publié le :

Jeudi 09 Mai 2019 - 09:33

Mise à jour :

Jeudi 09 Mai 2019 - 09:34
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un loup a attaqué un troupeau dans la Drôme dans le nuit du lundi 6 au mardi 7, tuant une douzaine de brebis. L'éleveur est sous le choc. 

L'éleveur s'est dit "exaspéré". Un loup est suspecté  d'avoir a attaqué le troupeau d'un éleveur de Crest (Drôme) et d'avoir tué 12 brebis et 2 agneaux dans la nuit de lundi à mardi. Il aurait également blessé cinq autres ovins qui pourraient être envoyés à l'équarrissage (abattage et dépeçage d'animaux impropres à la consommation alimentaire).

Selon France Bleu Drôme, qui révèle l'information, un garde de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage a confirmé mardi matin qu'il s'agissait bien d'une attaque typique du loup. 

L'éleveur responsable du troupeau a fait part de sa détresse auprès du média. "Il avait trois chiens patous, mais impossible de conserver ce mode de protection avec le nombre de promeneurs sur les hauteurs de Crest. A leur mort, il a décidé de ne pas en reprendre. L'attaque est un choc pour lui", a expliqué la radio.

Lire aussi – Davantage de loups pourront être abattus, promet Macron

Les autorités françaises ont relevé fin 2018 le quota d'abattage de loups de 43 à 51 bêtes pour l'année, soit 12% de la population estimée. Les scientifiques recommandaient alors de ne pas prélever plus que ce pourcentage sous peine de menacer l'espèce.

En décembre 2018, l'Office national de la chasse et la faune sauvage (ONCFS) jugeait "probable que l'effectif en sortie d'hiver 2018/2019 dépasse les 500 loups". Ce chiffre de 500 "correspond à un premier seuil de viabilité démographique" de l'espèce, avait ajouté l'Office, soulignant que cela était l'objectif figurant dans le "plan loup" du gouvernement, mais pour 2023.

Emmanuel Macron s'était déclaré favorable à l'augmentation du pourcentage de loups pouvant être abattu début mars, car le seuil de 500 individus a été atteint. Il avait alors évoqué des "scènes absolument insoutenables" provoquées parfois par les loups qui s'en prennent aux troupeaux.

Voir:

"Réguler" le loup? Pourquoi Macron se trompe

Bormes-les-Mimosas: un loup "agressif" abattu dans le centre-ville

Des brebis à Paris pour dénoncer "la cohabitation impossible" avec le loup

Un loup a attaqué un troupeau dans la Drôme dans le nuit du lundi 6 au mardi 7.

Commentaires

-