Drôme: une adolescente de 16 ans meurt d'une méningite

Drôme: une adolescente de 16 ans meurt d'une méningite

Publié le :

Jeudi 29 Mars 2018 - 19:20

Mise à jour :

Jeudi 29 Mars 2018 - 19:42
©Gelebart/20Minutes/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Agée de 16 ans et originaire d'Hauterives dans la Drôme, une adolescente est décédée mercredi d'une méningite. L'Agence Régionale de Santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes a invité tous ceux qui l'ont approchée ces dix derniers jours à suivre un traitement antibiotique.

Elle était âgée de 16 ans. Originaire d'Hauterives dans la Drôme et élève en classe de seconde, une lycéenne est décédée mercredi 28 d'une méningite. Une triste nouvelle qui a conduit l'Agence Régionale de Santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes à prendre des mesures de précaution. Ainsi, afin d'éviter qu'une nouvelle personne soit touchée par cette infection, l'organisme a invité tous ceux qui ont approché la victime ces dix derniers jours à suivre un traitement antibiotique.

Sont concernés les personnes qui ont été en contact direct avec la jeune fille (à moins d'un mètre et durant plus d'une heure), soit près de 80 personnes. Parmi eux: sa famille, les membres de son club de basket à Hauterives et ses camarades de l'internat.

Comme le rappelle l'Organisation mondiale de la santé sur son site Internet, la méningite est une grave infection des fines membranes qui enveloppent le cerveau et la moelle épinière. Elle est le plus souvent causée par une infection (bactérienne, virale ou fongique).

Lire aussi - Evreux: mort d'une petite fille d'une méningite foudroyante, une alerte déclenchée

Très contagieuse, elle provoque de la fièvre, des maux de tête, une gêne à la lumière, des nausées et une raideur de la nuque mais les symptômes peuvent être différents selon le type de méningite. Elle se transmet par un contact étroit et prolongé (baiser, éternuement et toux rapprochée) ou par la promiscuité avec une personne infectée (vie en dortoir, mise en commun des couverts ou des verres). La période d’incubation est en moyenne de quatre jours mais elle peut être comprise entre deux et dix jours.

Cette infection, qui peut donc s'avérer mortelle, a également touchée une petite fille de deux ans fin janvier dernier. Elle aussi est décédée des suites d'une méningite bactérienne foudroyante, cette fois-ci à Evreux (Eure).

Une adolescente de 16 ans est décédée d'une méningite.

Commentaires

-