Dunkerque: la Nuit des noirs accusée de racisme

Black face

Dunkerque: la Nuit des noirs accusée de racisme

Publié le :

Mercredi 20 Décembre 2017 - 16:21

Mise à jour :

Mercredi 20 Décembre 2017 - 16:28
Après le "Black face" d'Antoine Griezmann, c'est au tour de la Nuit des noirs d'être au centre d'une polémique mardi. L'événement qui se déroule tous les cinq ans à Dunkerque à l'occasion de son célèbre carnaval consiste en un bal de personnes au visage peint en noir.
©Brigade anti-négrophobie/Facebook
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'organisation de la Nuit des noirs, à Dunkerque, est au coeur d'une polémique. Mardi 19, le collectif Brigade anti-négrophobie a pointé du doigt la nature "raciste" de l'événement qui se tient en marge du carnaval de la ville tous les cinq ans. Le prochain bal est prévu le 10 mars prochain.

Cette soirée rassemble des personnes au visage peint en noir, en s'inspirant des meneurs de revue de Joséphine Baker, depuis 50 ans. L'événement est organisé au profit de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de Dunkerque.

A voir aussi: Le déguisement de basketteur noir d'Antoine Griezmann ne passe pas

La Brigade anti-négrophobie a réagi sur sa page Facebook en rappelant "aux organisateurs/trices que notre couleur de peau n'est pas un déguisement, et que le Blackface ressuscite les années les plus pâles de la négrophobie structurelle à l'origine de l'humiliation et de la mort de nombreux/ses noir.e.s".

Le collectif appelait aussi ses sympathisants à se rendre sur les lieux le jours du bal pour faire entendre leur mécontentement.

Car la fête risque de ne pas avoir lieu. Interrogé par La Voix du Nord l'organisateur de l'événement a jugé la polémique "ridicule". "On crée des problèmes là où il n'y en a pas, on cherche la petite bête" et a précisé qu'une réunion "avec les autorités" devait avoir lieu pour décider de la tenue ou non du bal. En attendant "toute la publicité sur le bal sur les réseaux" a été retirée.

Sur les réseaux sociaux, les défenseurs du carnaval ont déploré une "polémique vide de sens et inutile" et a pointé la "méconnaissance de l'esprit du carnaval" des détracteurs de la Nuit des noirs.

Cette polémique arrive seulement deux jours après celle qui a touché le footballeur Antoine Griezmann. Dimanche 17, la star avait publié une photo de lui où il apparaissait déguisé en basketteur américain, la peau maquillée en noire.

La Nuit des noirs, accusée de racisme, est organisée lors du carnaval de Dunkerque depuis 50 ans.

Commentaires

-