Ecosse: pour préserver leur mode de vie, cinq habitants veulent racheter leur île

Ecosse: pour préserver leur mode de vie, cinq habitants veulent racheter leur île

Publié le :

Jeudi 02 Novembre 2017 - 10:45

Mise à jour :

Jeudi 02 Novembre 2017 - 10:57
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'un des six habitants de l'île d'Ulva en Ecosse a décidé de la mettre en vente au prix de 4,25 millions de livres (4,79 millions d'euros). Une mauvaise nouvelle pour les autres riverains qui ont décidé de recueillir l'argent nécessaire pour acheter ce petit havre de paix.

L'île d'Ulva est un petit havre de paix. Ses habitants y mènent une vie agréable et n'ont surtout pas envie de voir y débarquer des personnes avec de mauvaises intentions en tête. Mais cette éventualité pourrait bien se réaliser dans un futur proche, c'est en tout cas ce qu'ils croient.

En effet, l'un des six habitants de l'île, membre d'une famille aristocratique à qui elle appartient depuis des années, a décidé de la mettre en vente en juillet dernier au prix de 4,25 millions de livres (4,79 millions d'euros). Une mauvaise nouvelle pour les cinq autres habitants, inquiets de ne plus avoir le même mode de vie et ce, depuis qu'ils ont aperçu de riches acheteurs étrangers se poser sur l'île en hélicoptère.

Par conséquent, ils ont décidé d'unir leur force et leur argent pour racheter l'île. Ils s'appuient sur une loi votée l'an dernier par le gouvernement nationaliste écossais de Nicola Sturgeon, laquelle permet de suspendre la vente d'avoirs privés pour réserver aux communautés la première offre. Seulement voilà: pour le moment, ils n'ont pas l'argent nécessaire pour conclure la vente.

Alors pour y parvenir dans les temps (ils ont huit mois devant eux), les cinq habitants ont lancé sur Internet une collecte de fonds. Mais le pari apparaît d'ores et déjà perdu: avec 1.000 livres (1.128 euros) collectés quotidiennement, cette dernière est insuffisante.

Désormais, ils espèrent donc un financement du Scottish Land Fund dont le but est d'aider les communautés à acheter ces terres auprès de leurs propriétaires. Il est actuellement doté de 10 millions de livres, une somme versée par le gouvernement écossais.

Leur île a été mise en vente en juillet dernier au prix de 4,25 millions de livres (4,79 millions d'euros).

Commentaires

-