Eléonore, 11 ans, bloquée depuis deux semaines à Cuba et considérée comme apatride

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Eléonore, 11 ans, bloquée depuis deux semaines à Cuba et considérée comme apatride

Publié le 08/08/2017 à 17:15 - Mise à jour à 17:22
©Rémi Vincent/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Eléonore, une petite fille de 11 ans d'origine cubaine, qui a toujours vécu à Portet-sur-Garonne, est bloquée depuis le 3 août dans les Caraïbes car son passeport a périmé pendant son voyage. Les autorités cubaines lui ont refusé l'embarquement. Sa mère, qui a récemment perdu sa nationalité française, est à ses côtés. Son père, resté en France, se bat pour son retour.

Enorme imbroglio administratif, qui risque de lui faire rater sa rentrée scolaire et même plus. La petite Eléonore, 11 ans, née et ayant toujours vécu à Portet-sur-Garonne dans le sud-ouest de la France, est bloquée depuis le 3 août à Cuba, où elle s'est rendue avec sa mère pour voir sa mamie, comme le rapporte La Dépêche du Midi ce mardi 8.

Eléonore et sa maman, Myriam, ont pris un avion direction La Havane le 6 juillet dernier et n'ont eu aucun problème à embarquer. Au retour, c'est une autre histoire. La police cubaine a constaté que le passeport de la fillette n'était plus valide depuis le 16 juillet. Et l'avion direction Paris (en escale avant Portet-sur-Garonne) est parti sans elles.

Pas considérée comme Cubaine par l'île des Caraïbes car née en France (bien que de parents d'origine cubaine), et sans passeport français, Eléonore est donc officiellement apatride. L'administration française à Cuba a de plus refusé de refaire les papiers de la petite fille car sa mère avait perdu, depuis quelques mois, sa nationalité française après avoir été soupçonnée d'avoir contracté un mariage blanc. Entraînant de fait la perte de nationalité de la fillette.

L'Etat cubain a bien proposé à Eléonore de résider dans le pays un an afin d'acquérir la nationalité cubaine, et ensuite demander un visa de tourisme pour la France, où elle est née, mais la famille refuse cette possibilité. La petite fille est inscrite en classe de 6e au collège de Portet-sur-Garonne et doit effectuer comme tous ses camarades sa rentrée scolaire début septembre.

Son père, lui toujours en France, a adressé fin juillet une lettre à la préfecture de Haute-Garonne pour tenter de débloquer la situation auprès du consulat. Cette procédure est en attente… et Eléonore dans l'angoisse de ne pouvoir rentrer chez elle.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Le passeport d'Eléonore, 11 ans, a périmé le 16 juillet dernier alors qu'elle se trouvait à Cuba pour rendre visite à sa grand-mère maternelle, souffrante. (Illustration)

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-