Elle appelle 4.000 fois les pompiers sans raison et finit en prison

Elle appelle 4.000 fois les pompiers sans raison et finit en prison

Publié le :

Vendredi 02 Novembre 2018 - 19:57

Mise à jour :

Vendredi 02 Novembre 2018 - 20:02
Une jeune femme a écopé d'une nouvelle peine de prison ferme à cause d'appels malveillants à répétition auprès des pompiers de Pyrénées-Atlantiques. En trois ans, elle a passé 4.000 coups de fil aux soldats du feu.
© PHILIPPE LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Même un passage en prison ne l'a pas fait réfléchir. Une jeune femme de 21 ans va de nouveau être incarcérée pour avoir passé des milliers de coups de téléphone aux pompiers sans la moindre raison en trois ans près de Pau dans les Pyrénées-Atlantiques. Malgré plusieurs rappels à l’ordre et une peine de prison, la jeune femme a récidivé.

En effet, comme le rapporte le journal Sud-Ouest, la prévenue "est déjà passée quatre fois devant la justice pour des faits similaires depuis 2015. Le dernier en date devant le tribunal correctionnel début juin avait mis à jour des chiffres édifiants: 956 appels aux pompiers des Pyrénées-Atlantiques depuis le mois de janvier, dont près de 300 fois les seuls 12 et 13 mai". Elle était finalement sortie de prison début août et n'avait pas tardé à reprendre son manège, au risque de saturer les lignes d'urgences des pompiers et de mettre des vies en danger.

Lire aussi - Pau: elle appelle les secours 394 fois avant d'être arrêtée

Ainsi, la jeune femme avait appelé le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS 64) 177 fois en moins de deux mois, harcelant également la police et le Samu. De guerre lasse, les pompiers avaient fini mi-octobre à déposer plainte contre elle. La jeune femme s'est d'ailleurs parfois énervée et n'a pas hésité à insulter les opérateurs qu'elle avait au téléphone, ne comprenant par pourquoi les secours n'intervenaient pas chez elle.

Pourtant les soldats du feu ont fait preuve de patience, et "l’avaient même reçue dans leurs locaux pour lui faire comprendre leur travail et l’urgence à laquelle ils sont quotidiennement confrontés. En vain". "C’était une manière pédagogique de la sensibiliser au travail des opérateurs pour lui faire comprendre que ses appels empêchaient la bonne marche des secours", a fait savoir un pompier.

La jeune femme a été de nouveau condamnée à de la prison ferme. "Jusqu’à présent, toutes les expertises psychiatriques ont conclu que la jeune fille était accessible à une sanction pénale", souligne le quotidien.

Voir:

Harcèlement: il téléphone plus de 7.000 fois à son ex depuis sa cellule

Bas-Rhin: un homme arrêté pour avoir passé 726 appels malveillants au 17

Une jeune femme a passé plus de 4.000 coups de fil aux pompiers en trois ans.


Commentaires

-