Elle appelle le Samu qui n’envoie pas d'ambulance, elle meurt

Elle appelle le Samu qui n’envoie pas d'ambulance, elle meurt

Publié le :

Vendredi 10 Mai 2019 - 13:43

Mise à jour :

Vendredi 10 Mai 2019 - 14:02
© PHILIPPE LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

En mars dernier, une femme de 56 ans est morte en Lorraine lors de son transfert aux urgences par une connaissance. Le Samu, appelé car la victime ressentait de vives douleurs, n'a pas envoyé de véhicule.

L'affaire n'est pas sans rappeler le cas de Naomi Musenga qui n'avait pas été secourue par les secours malgré un problème de santé grave qui conduira à sa mort. Le journal Le Républicain lorrain révèle qu'une femme de 56 ans est morte après avoir appelé le Samu qui n'a pas voulu envoyer d'ambulance.

Les faits remontent au mois de mars. La quinquagénaire appelle le "15" se plaignant de douleurs particulièrement intense. Quatre jours auparavant, elle s'était fait opérer de la vésicule biliaire dans un hôpital de Lunéville (Meurthe-et-Moselle). L'opératrice en ligne, pour une raison encore mal définie mais que l'enquête est chargée d'éclaircir, ne souhaite pas envoyer un véhicule de transport d'urgence et demande à la malade si quelqu'un peut l'emmener aux urgences, à 30 minutes de route de son domicile.

Une proche l'emmène alors mais lors du trajet, la malheureuse va être prise de vomissements et va perdre connaissance. Les secours aux urgences ne parviendront pas à la réanimer, la victime finira par décéder.

Lire aussi - Samu d'Ile-de-France: l'ARS débloque 2,4 millions d'euros pour pallier le manque d'effectifs

La famille a décidé de porter plainte pour homicide involontaire. Le service régional de police judiciaire est chargé de comprendre pourquoi la femme est morte et, surtout, si la prise en charge par l'opératrice du Samu a été défaillante.

Le 29 décembre 2017, une femme de 22 ans, Naomi Musenga, décédait malgré son appel au Samu de Strasbourg dont le sérieux n'avait pas été immédiatement pris en compte. La jeune femme était morte d'une intoxication au paracétamol.

Voir aussi:

Paris: enquête ouverte après la mort d'une personne, le Samu n'est pas intervenu

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :


La victime est morte à son arrivée aux urgences (illustration).

Commentaires

-