Elle tue l'ex de son mari, la dépèce à la scie et la lance aux alligators

Elle tue l'ex de son mari, la dépèce à la scie et la lance aux alligators

Publié le :

Jeudi 30 Août 2018 - 20:07

Mise à jour :

Jeudi 30 Août 2018 - 20:10
Une femme a été condamnée cette semaine aux Etats-Unis à 20 ans de prison supplémentaires pour falsification et destruction de preuves, après avoir été reconnue coupable en 2014 du meurtre de l'ex-compagne de son mari, qu'elle avait tuée et dépecée avant de jeter les restes aux alligators.
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

C'est le procès de l'horreur qui a délivré cette semaine aux Etats-Unis ses peines définitives.

Amanda Smith Hayes, qui avait été reconnue coupable en 2014 de complicité dans l'assassinat de l'ex-compagne de son mari, a été condamnée par la justice texane à 20 ans de prison pour meurtre, falsification de preuves et dégradation de cadavre.

Selon la chaîne de télévision locale News4SanAntonio, qui a rapporté l'information mardi 28, cette peine de prison s'ajoute aux 16 années dont elle avait déjà écopées pour complicité de meurtre, quand son mari Grant Hayes avait lui été condamné par la justice de Caroline du Nord à la perpétuité.

Lire aussi: il demande de l'aide sur Facebook pour retrouver son ex-compagne avant d'avouer son meurtre

Les faits remontent au mois de juillet 2011, moment où Laura Ackerson, la victime, mère de famille de 27 ans, a donc été sauvagement assassinée par son ex-mari, père de ses deux enfants, et sa nouvelle femme.

Ces derniers l'ont tuée à coups de machette, puis ont dépecé son corps à la scie avant de tenter de le dissoudre avec de l'acide pour le faire disparaître totalement.

Sauf qu'ils n'ont pas réussi à faire disparaître tous les os et toute la chair de la pauvre jeune femme. Ils ont alors transporté les différents morceaux du cadavre, à l'aide de glacières, dans un marais rempli d'alligators.

La disparition de Laura Ackerson a été signalée mi-juillet et la police a retrouvé les restes de son corps quelques jours après, remontant sans difficulté jusqu'à ses assassins.

Amanda Smith Hayes déclarait encore, avant que sa sentence définitive ne tombe, n'y être pour rien, et avoir seulement obéi à son mari, qui la menaçait, et qu'elle aurait donc aidé à faire disparaître le corps.

Cet homme, qui a été condamné à la prison à perpétuité, nourrissait une haine profonde envers son ex-compagne à cause d'un énorme désaccord sur la garde de leurs deux enfants, deux petits garçons.

A noter que le couple de meurtriers venait d'accueillir dans leur vie leur premier enfant à eux deux, une petite fille, à peine un mois avant les faits.

Et aussi:

Disney World se savait infesté d'alligators avant la mort d'un enfant

La Réunion: perpétuité pour le meurtrier de Mathéo, dépecé, brûlé, jeté aux chiens

Il avait tué et dépecé un homme: le policier allemand cannibale condamné

Une femme a été condamnée à 20 ans de prison supplémentaires pour avoir détruit des preuves, après avoir été reconnue coupable du meurtre de l'ex-compagne de son mari.


Commentaires

-