Elle tue un puma, s'exhibe tout sourire et se fait insulter sur les réseaux sociaux (photos)

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 01 mars 2019 - 10:58
Image
Puma mayenne
Crédits
©Creative Commons/ Flickr: @Nick Jewell
Le puma a été tué alors qu'il était coincé dans un arbre.
©Creative Commons/ Flickr: @Nick Jewell

En décembre 2018, une mère de famille a abattu lors d'une partie de chasse un puma coincé dans un arbre, et s'est fait prendre en photo avec la dépouille de l'animal. Depuis, les insultes fusent sur les réseaux sociaux.

Elle a traqué l'animal et l'a mis à mort alors qu'il ne pouvait plus s'enfuir et gémissait de peur et de douleur. Un groupe de défense des animaux, Prairie Protection Colorado (PCC), a publié les photos et vidéos d'une femme chasseur ayant abattu un puma dans le Colorado et s'étant exhibée avec la dépouille de l'animal, fière de l'avoir abattu.

Les images de la vidéo (voir ici, attention le contenu peut choquer) montrent un groupe de chasseurs encerclant un puma blessé et pourchassé par des chiens qui s'est réfugié au sommet d'un arbre. Les chasseurs l'entourent en riant et la femme, une certaine Franchesca Esplin, le tue avec une fusil à lunette. L'animal s'écrase au sol, mort.

La jeune femme, visiblement très heureuse de son acte, se fait ensuite prendre en photo avec la dépouille ensanglantée de la bête, tout sourire.

©Facebook PPC

Elle expliquera elle-même sur les réseaux sociaux en décembre 2018 qu'abattre le puma était "la chose la plus incroyable à vivre. Je suis si heureuse".

©Facebook PPC

Depuis la publication à plus grande ampleur des images par des comptes sur les réseaux sociaux dénonçant la chasse, Franchesca Esplin a dû faire face à un torrent de critiques et d'insultes. Elle répond pour se défendre que l'acte de chasse était "complètement légal".

Selon la loi du Colorado, il est effectivement autorisé de chasser le puma sous réserve d'avoir les autorisations nécessaires. Les autorités de l'Etat ont indiqué que les chasseurs étaient bien en règle et qu'aucune procédure légale ne sera enclenchée.

Voir aussi:

Gers: un chasseur tire sur une voiture avec trois enfants à bord 

Haute-Loire: un chasseur rate une biche et touche un automobiliste

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.