Emirates: une famille expulsée d'un avion à cause du fils autiste

Dubaï

Emirates: une famille expulsée d'un avion à cause du fils autiste

Publié le :

Vendredi 27 Juillet 2018 - 10:08

Mise à jour :

Vendredi 27 Juillet 2018 - 10:27
Accompagné de ses parents et de ses frères, le jeune homme autiste de 17 ans a pris place à bord d'un avion la compagnie Emirates mercredi à Dubaï. La famille a été débarquée par l'équipage malgré l'avis positif du médecin.
© Karim SAHIB / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

C'est une bien triste mésaventure qui est arrivée à la famille Kumar. L'équipage d'un vol Emirates au départ de Dubaï en direction de Lyon dans le Rhône a débarqué mercredi 25 le père, la mère (présentatrice à Euronews) et leurs trois enfants car l'aîné de 17 ans, Elias, est autiste et souffre de syndrome épileptique.

Le jeune homme aurait ainsi pu "importuner les autres passagers" selon le personnel de bord. Pourtant, le certificat médical d'Elias atteste que son état clinique est "compatible" avec les vols en avion. Les parents ont décidé d'appeler son médecin mais l'équipage "n'a même pas voulu lui parler".

"Elias est en état de détresse, il ne peut pas comprendre ce qui se passe. C'est un manque d'humanité total que nous avons trouvé vraiment choquant. Nous avions informé Emirates qu'Élias faisait fréquemment des crises d'épilepsie lors des escales. Mais quand nous avons demandé un siège a côté d'un autre qui était vide au cas où il aurait eu une crise, ils ont soudainement voulu voir le certificat médical", a fait savoir sa mère Isabelle à Euronews. Et d'ajouter: "Mes deux autres fils, mes jumeaux, étaient en larmes, ils se sont sentis totalement humiliés". En effet, le personnel de l'avion a fait intervenir les forces de l'ordre pour les faire débarquer.

Lire - Expulsée d'un vol Emirates Airlines à cause de ses règles douloureuses

Au sol, le personnel de la compagnie a finalement admis que le jeune garçon était autorisé à prendre l’avion… mais pas celui-là. La petite famille va alors passer huit heures dans l'aéroport de Dubaï sans qu'on leur propose à boire ou à manger avant qu'elle soit autorisée à prendre un autre vol jeudi 26 alors que de grands journaux britanniques ont déjà relayé l'affaire. Le vol était à destination de... Genève et la famille a dû s'acquitter du transit entre la ville suisse et Lyon (soit 646 euros). A noter que tout s'est bien passé pour Elias.

"Nous sommes sincèrement désolés de l'angoisse et de la gêne causées à Mme Kumar et sa famille. De telles situations sont généralement difficiles à évaluer pour notre personnel opérationnel. Ils ont choisi d'agir dans l'intérêt de la sécurité de nos passagers ainsi que sur les conseils de notre équipe médicale. Notre service client est entré en contact avec cette famille: nous leur avons offert une nuitée d'hôtel ainsi qu'une nouvelle réservation sur un autre vol en date du 26 juillet", a fait savoir Emirates.

La famille Kumar a précisé qu'elle attendait toujours des excuses de la compagnie.

Lire:

Un passager violemment expulsé de son avion pour cause de surbooking (vidéo)

United Airlines: un couple de jeunes mariés expulsé d'un vol

United Airlines: un passager canadien de la compagnie aérienne se fait piquer par un scorpion

Une famille a été débarquée d'un avion d'Emirates à cause de son fils autiste.

Commentaires

-