En Inde, un manuel scolaire invite les élèves à tuer un chaton

Une expérience scientifique

En Inde, un manuel scolaire invite les élèves à tuer un chaton

Publié le :

Mercredi 08 Février 2017 - 12:08

Mise à jour :

Mercredi 08 Février 2017 - 12:17
Un éditeur de manuel scolaire indien est ce mercredi au cœur d'une controverse en Inde: dans un manuel, une expérience scientifique suggère aux enfants de tuer un chaton.
©Jean-Raphaël Guillaumin/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un manuel indien a défrayé la chronique ce mercredi 8. En effet, le livre utilisé dans des centaines d'écoles en Inde propose aux écoliers de faire une expérience pas comme les autres.

Il est suggéré aux enfants de placer deux chatons dans des boîtes séparées. L'une des boîtes doit être complètement hermétique alors que l'autre doit être percée de trous. Les enfants vont alors pouvoir expérimenter et constater l'importance de l'oxygène pour les mammifères. "Mettez un petit chaton dans chaque boîte. Fermez les boîtes. Après quelque temps, ouvrez les boîtes. Que voyez-vous? Le chaton dans la boîte sans aération est mort" propose alors le manuel, maintenant retiré de la circulation par plusieurs écoles.

Selon les défenseurs des droits des animaux aucun enfant n'a pratiqué cette expérience et l'éditeur du manuel a promis de le rééditer sans expérience du genre.

Les manuels scolaires indiens ont souvent fait parler d'eux pour leur erreurs assez singulières. En 2006 par exemple, un manuel utilisé dans l'Etat du Rajasthan, dans le nord du pays, faisait parler de lui.

"Un âne est comme une femme au foyer. En fait, l'âne est à peine meilleur car tandis que la femme au foyer peut parfois se plaindre et partir dans la maison de ses parents, vous ne trouverez jamais un âne qui soit infidèle à son maître" pouvait-on y lire. Le manuel avait pourtant été vérifié par le département à l'Education du gouvernement régional de cet Etat réputé pour être très conservateur.

Une expérience pour démontrer que l'oxygène est indispensable pour les mammifères.

Commentaires

-