Enfant sauvé à Paris: son père jouait à Pokémon Go à l'extérieur

Enfant sauvé à Paris: son père jouait à Pokémon Go à l'extérieur

Publié le :

Lundi 28 Mai 2018 - 15:30

Mise à jour :

Lundi 28 Mai 2018 - 15:42
Le père du petit garçon secouru par Mamoudou Gassama a été déféré au tribunal de Paris dimanche et sera jugé en septembre prochain. L'enfant avait été laissé seul dans l'appartement car son père jouait à Pokémon Go en rentrant des courses.
© Bertrand GUAY / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le geste courageux de Mamoudou Gassana a fait beaucoup parler. Ce Malien a risqué sa vie samedi 26 pour sauver la vie d'un enfant qui se tenait à un balcon au-dessus du vide à paris dans le 18e arrondissement. Son acte spontané, filmé, a été vu des millions de fois sur les réseaux sociaux sur lesquels son geste spectaculaire a été célébré. En quelques secondes, il a escaladé la façade de l'immeuble parisien pour sauver le jeune garçon.

L'enfant se trouvait seul dans l'appartement car son père s'était absenté. Le procureur de la République de Paris a donné des précisions sur ce dernier. "Il vit en France avec ce petit garçon de 4 ans et demi, alors que la mère est restée sur l’île de la Réunion avec l’autre partie de la famille, il était parti faire les courses, mais il a un peu tarder à rentrer parce qu’en sortant du magasin, il s’est mis en tête de jouer à Pokémon Go", a fait savoir François Molins sur BFMTV.

Lire aussi - "Spiderman": Mamoudou Gassama va être naturalisé et intégrer les pompiers

"Son comportement est constitutif d'une infraction qui est la soustraction à des obligations parentales qui est un délit puni par le code pénal par deux ans de prison", a expliqué le magistrat qui a ajouté que le père de famille était "effondré". "Il se rend compte des conséquences dramatiques que son comportement aurait pu avoir", a précisé François Molins.

Peu après les faits, le père de l'enfant, né en 1981 et sans antécédent judiciaire, a été placé en garde à vue. Déféré au tribunal de Paris dimanche dans la soirée, il s'est vu remettre une citation à comparaître en septembre prochain.

L'enfant a été placé dans une structure d'accueil.

Selon François Molins, le père "a un peu à tarder à rentrer parce qu’en sortant du magasin, il s’est mis en tête de jouer à Pokémon Go".


Commentaires

-