Enquête - Maëlys: les parents entre "angoisse" et "espoir" pour l'audition de Nordahl L.

Jennifer et Joachim

Enquête - Maëlys: les parents entre "angoisse" et "espoir" pour l'audition de Nordahl L.

Publié le :

Jeudi 30 Novembre 2017 - 14:47

Mise à jour :

Jeudi 30 Novembre 2017 - 14:48
Nordahl Lelandais est entendu depuis ce jeudi matin par trois juges d'instruction, au palais de justice de Grenoble, alors qu'une partie de l'enquête a été annulée. Les parents de la petite Maëlys, disparue dans la nuit du 26 au 27 août, espèrent que cette journée va faire avancer la recherche de la vérité.
©Capture d'écran BFM
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Beaucoup d'angoisse au cœur de laquelle surnage, malgré tout, un peu d'espoir. C'est en substance ce qu'a exprimé ce jeudi 30 devant les caméras maître Fabien Rajon, l'avocat de Jennifer et Joachim de Araujo, les parents de la petite Maëlys qui s'est volatilisée lors d'une fête de mariage dans la nuit du 26 au 27 août à la salle polyvalente de Pont-de-Beauvoisin, en Isère.

Le conseil des parents s'est dans un premier temps exprimé au micro de BFMTV sur la première information de cette journée capitale, à savoir l'annulation par la cour d'appel de Grenoble des auditions de la première garde à vue du suspect Nordahl Lelandais et d'une partie de la seconde, celle qui a amené la mise en examen et le placement en détention de l'ancien militaire.

Lire aussi: La mère de Maëlys republie son bouleversant appel à la vérité sur Facebook, Nordah L. ré-entendu

"À la disparition de leur fille s’est ajoutée la question de cette irrégularité de procédure. Mes clients sont évidemment inquiets et angoissés aujourd’hui, plus qu’hier" explique l'avocat qui défend des parents qui multiplient les appels à la vérité sur les réseaux sociaux. La famille a, à plusieurs reprises, demandé au suspect de s'exprimer, bien que celui-ci continue à nier son implication et reste présumé innocent.

Et les parents qui ont vu leur vie basculer lors de cette nuit de fête continue de croire que le vent va tourner et qu'après trois mois de mystère, la réalité de ce qu'il s'est passé va enfin émerger. "Ses parents ont toujours une forme d’espoir, l’espoir que cet individu s’exprime et qu’il dise en vérité la réalité de ce qu’il a pu constater ou faire", a déclaré l'avocat.

Les parents espèrent qu'une partie du mystère va s'éclaircir.


Commentaires

-