Espionnage: un centre secret chinois d'écoutes serait installé dans le Val-de-Marne

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Espionnage: un centre secret chinois d'écoutes serait installé dans le Val-de-Marne

Publié le 04/12/2014 à 08:26 - Mise à jour à 10:11
©Capture d'écran L'Obs/Dailymotion
PARTAGER :

Auteur(s): Pierre Plottu

-A +A

Selon "L'Obs", un centre secret chinois d'interception et d'écoutes serait installé en proche banlieue parisienne. Il surveillerait les communications entre l'Europe, l'Afrique et le Moyen-Orient.

Entre le court de tennis, le parking et les deux petits immeubles d'une très discrète annexe de l'ambassade de Chine, à Chevilly-Larue (moins de 5km au sud de Paris), de bien étranges antennes paraboliques attirent l'attention.

Selon L'Obs, citant des sources au sein des services de renseignement français et un spécialiste, la Chine aurait installé sur ce terrain d'un hectare un centre d'interception et d'écoutes destiné à surveiller les communications entre l'Europe, l'Afrique et le Moyen-Orient.

Les trois immenses paraboles perchées sur le toit des bâtiments, dont la première a été installée il y a trois ou quatre ans, seraient étroitement surveillées par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Les antennes paraissent ainsi un peu trop volumineuses pour être simplement destinées à capter la télévision pour le personnel diplomatique vivant sur place. La plus grande, qui est également la plus récente, mesure ainsi "plus de 5 mètres de haut", affirme L'Obs. Un spécialiste estime ainsi que deux des trois paraboles servent à capter les communications et que la dernière transmet à Pékin les données récoltées.

Ce centre dépendrait de l’équivalent chinois de la NSA américaine, l’APL-3, c’est-à-dire le troisième département de l’état-major de l’Armée populaire de Libération dont le siège est installé dans la banlieue de Pékin.  

Selon l'attachée de presse de la représentation chinoise  à Paris, Madame Li, ces antennes "sont pour la communication" des services logistiques situés à Chevilly-Larue. Le quai d’Orsay ne fait, lui, aucun commentaire.


 

Auteur(s): Pierre Plottu


PARTAGER CET ARTICLE :


Une des paraboles installées sur les toits de l'annexe de l'ambassade chinoise, à Chevilly-Larue.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-