Les policiers volaient dans les sacs au tribunal

Les policiers volaient dans les sacs au tribunal

Publié le :

Mardi 23 Janvier 2018 - 15:24

Mise à jour :

Mardi 23 Janvier 2018 - 15:40
Trois agents de sécurité et deux policiers assignés à la protection du tribunal d'Evry en Essonne ont été interpellé fin décembre. Tous sont soupçonnés de s'être livrés à des vols dans les sacs des gens qui accédaient au palais de justice.
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'affaire fait tâche. Deux policiers adjoints de sécurité et trois agents de sécurité attachée à la surveillance du tribunal d'Evry, dans l'Essonne, sont soupçonnés de s'être livrés à de nombreux vols dans les sacs à l'entrée du palais de justice.

Les vols se déroulaient au moment où les visiteurs du tribunal devaient passer sous un portique détecteur de métaux et déposer leurs affaires dans un bac blanc pour qu'il soit passé au scanner. "Ils faisaient croire que le sac passait mal, la personne passait sa main au niveau des bacs et subtilisait en quelques secondes quelques billets dans le portefeuille qui était forcément laissé apparent", a témoigné une personne convoquée dans cette affaire, citée par Le Parisien. Les malfaiteurs dérobaient essentiellement des petites sommes allant de 10 à 50 euros. La plupart des victimes n'ont pas porté plainte.

Les policiers avaient commencé leur enquête au premier trimestre 2017 après qu'un agent de sécurité, qui n'était pas dans la combine, a été témoin d'un vol et l'a dénoncé.

Fin novembre, la bande a commis un vol bien plus important -plus de 1.000 euros en liquide-, poussant les policiers à interpeller toutes les personnes impliquées et les placer en garde à vue fin décembre dernier.

Toujours selon le quotidien, les trois membres de la société S3M auraient été suspendus à titre conservatoire, en attendant le résultat de l’enquête. Quant aux deux policiers adjoints de sécurité, ils auraient déjà reconnu les vols et ont été suspendus. Deux autres ADS, qui pourraient être impliqués pour complicité, auraient été mutées dans un autre commissariat de l’Essonne. 

"Je suis très attaché à l’exemplarité de la fonction", a fait savoir au Parisien Jean-François Papineau, le numéro 1 de la police de l'Essonne.

Trois agents de sécurité et deux policiers sont soupçonnés d'avoir volé dans des sacs au tribunal d'Evry.


Commentaires

-