Essonne: un octogénaire retrouvé mort ligoté chez lui après un cambriolage

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 28 janvier 2019 - 11:55
Image
Voiture de police à Paris, photo du 20 août 2018
Crédits
© GERARD JULIEN / AFP/Archives
Un homme âgé de plus de 80 ans a été retrouvé mort à son domicile, ligoté à son domicile, dimanche 27 à Paray-Vieille-Poste.
© GERARD JULIEN / AFP/Archives

Un homme âgé de plus de 80 ans a été retrouvé mort, ligoté à son domicile, dimanche 27 à Paray-Vieille-Poste. Il pourrait s'agir d'un cambriolage qui a mal tourné.

 

La macabre découverte a été faite par un infirmier chargé des soins à domicile de la victime. Un octogénaire a été découvert mort, ligoté dans sa chambre, à Paray-Vieille-Poste dans l'Essonne. L'infirmier a immédiatement prévenu les forces de l'ordre.

Selon le journal Le Parisien, qui révèle l'information, un cambriolage a eu lieu au domicile de l'octogénaire dans la nuit de samedi à dimanche. Un ou plusieurs individus se sont introduits dans le logement en fracturant une fenêtre. A leur arrivée, les forces de l'ordre ont constaté qu'un grand désordre régnait à l'intérieur du pavillon où tout était sans dessus-dessous.

"Le scénario d’un cambriolage qui aurait mal tourné semble le plus probable", précise le quotidien qui explique que la victime a été découverte pieds et poings liés, allongée sur son lit.

Lire aussi -  Un vétéran de 98 ans passé à tabac dans sa chambre lors d'un cambriolage

Une autopsie du cadavre doit avoir lieu dans les prochains jours pour déterminer les causes exactes du décès de l'octogénaire qui ne sont pas encore connues. Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire de Versailles qui devra faire toute la lumière sur les circonstances de ce drame qui a ému tout le quartier, d'ordinaire paisible.

"Il nous arrivait de croiser ce monsieur quand il faisait sa promenade chaque début d’après-midi. C’est terrible ce qu’il s’est passé. (...) C’est pourtant un quartier calme, ajoute sa compagne. On y vit depuis plus de 50 ans et nous n’avons jamais eu le moindre problème", a témoigné au Parisien un couple de retraité voisin.

Voir:

Agés de 14 à 18 ans, six jeunes soupçonnés d'avoir commis 127 cambriolages

Pour se protéger des cambriolages, il piège sa maison... à l'explosif

Insécurité: le nombre de cambriolages explose à Paris

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don