Etats-Unis: 10 enfants torturés dans une nouvelle "maison de l'horreur"

Etats-Unis: 10 enfants torturés dans une nouvelle "maison de l'horreur"

Publié le :

Mercredi 16 Mai 2018 - 12:56

Mise à jour :

Mercredi 16 Mai 2018 - 12:57
Jonathan Alen et Ina Rogers ont été arrêtés vendredi à Fairfield en Californie. Ils sont soupçonnés de torture et d'abus physiques sur leurs dix enfants. La fratrie vivait au milieu d'excréments et de détritus.
© SUZANNE CORDEIRO / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une nouvelle "maison de l'horreur", en référence à celle de la famille Turpin en janvier dernier, a été découverte à Fairfield en Californie le 31 mars dernier. Dix enfants, tous frères et sœurs et âgés de quatre mois à douze ans, y étaient torturés.

Jonathan Allen et Ina Roger, âgés de 29 et 30 ans, ont été arrêtés à la suite d'un simple contrôle de police.

La mère de famille avait en effet appelé les forces de l'ordre le 31 mars dernier alors que son fils aîné n'était pas rentré au domicile familial. Les policiers avaient finalement ramené le garçon sains et sauf chez lui.

Mais les agents avaient alors découvert les conditions "horribles" dans lesquelles lui et ses neuf frères et sœurs vivaient: excréments sur le sol, détritus, nourriture avariée… ils avaient alors arrêté Ina Rogers (qui a depuis été libérée sous caution).

A voir aussi: Maison de l'horreur en Californie - 13 frères et soeurs enfermés, certains enchaînés

L'enquête a rapidement prouvé que les enfants étaient les victimes de tortures et de nombreux abus physiques et psychiques de la part de leurs parents. Selon les enquêteurs, qui ont donné une conférence de presse lundi 14 comme le rapporte de Guardian, ces exactions auraient été commises "à des fins sadiques".

Huit des dix enfants ont raconté les méfaits dont ils avaient été victimes lors d'auditions. Les policiers ont ainsi pu établir que les violences, piqûres, brûlures ou blessures par balles de carabine à air comprimé, remontaient pour certains cas à plusieurs années.

"Je m'efforce d’être une bonne mère pour mes enfants. Mon mari a beaucoup de tatouages. Il ressemble à un individu effrayant, et c'est pourquoi les gens sont si prompts à le juger. Mais mon mari est une personne incroyable. Je suis une mère incroyable", a plaidé la mère de famille qui nie les faits et a justifié l'état de sa maison par son inquiétude face à la "disparition" de son fils aîné. Son mari a quant à lui été arrêté et incarcéré vendredi 11.

Les dix enfants, scolarisés à domicile jusque là, ont été confiés aux services sociaux.

Les policiers ont découvert une nouvelle "maison de l'horreur" aux Etats-Unis: les enfants y étaient torturés.

Commentaires

-