Etats-Unis: attentat-suicide au nom de l'Etat islamique déjoué, le terroriste arrêté

Auteur(s)
Pierre Plottu
Publié le 11 avril 2015 - 13:36
Mis à jour le 12 avril 2015 - 13:39
Image
John Booker.
Crédits
©Facebook
John Booker (photo) avait publié sur les réseaux sociaux des messages de soutien au djihad.
©Facebook
Un jeune américain de 20 ans a été arrêté alors qu'il s'apprêtait à faire exploser une bombe près d'une base militaire américaine du Kansas, vendredi 10.

Le terroriste a été trahi par ses complices, qui étaient en réalité des agents du FBI. Un jeune homme de 20 ans a été arrêté alors qu'il s'apprêtait à commettre un attentat-suicide contre la base militaire de Fort Riley, dans le Kansas (centre des Etats-Unis), vendredi 10 avril, selon une information dévoilée par le ministère de la Justice américain.

Le terroriste a été arrêté alors qu'il s'apprêtait à faire exploser une bombe près des installations militaires. Sauf que ses explosifs, fournis par des agents du FBI infiltrés sous couverture, étaient en réalité inertes et ses complices des agents fédéraux, a révélé lors d'une conférence de presse le procureur fédéral du Kansas Barry Grissom cité par France 24.

Le FBI a également souligné que John Booker, qui se faisait aussi appeler Mohammed Abdullah Hassan, avait enregistré à l'avance une vidéo de revendication de son attentat. Il y proclamait également son allégeance à l'Etat islamique et à son calife autoproclamé Abou Bakr al-Baghdadi.

Par le passé, le jeune homme avait déjà déclaré vouloir tuer des militaires américains et avait publié sur les réseaux sociaux des messages de soutien au djihad.

Le terroriste arrêté a été présenté vendredi 10 devant la cour fédérale de Topeka, la capitale du Kansas. Il est inculpé sous les chefs d'accusation de "tentative d'utilisation d'une arme de destruction massive", "tentative d'atteinte à la propriété avec un explosif" et "tentative d'aide çà une organisation terroriste étrangère". Il encourt la prison à vie.