Etats-Unis: elle se réveille après 45 minutes d'arrêt cardiaque

Miraculeux

Etats-Unis: elle se réveille après 45 minutes d'arrêt cardiaque

Publié le :

Mardi 11 Novembre 2014 - 18:44

Mise à jour :

Mercredi 12 Novembre 2014 - 10:12
Une Américaine de 40 ans s'est réveillée 45 minutes après que son cœur eut cessé de battre, des suites d'une complication lors de son accouchement par césarienne. Elle va bien, et son bébé aussi.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :
-A +A

C'est ce que l'on peut appeler un miracle. Une Américaine de 40 ans, Ruby Graupera-Cassimiro, déclarée en arrêt cardiaque à la suite de complications lors de l'accouchement par césarienne de son deuxième enfant, s'est "mystérieusement" réveillée 45 minutes plus tard dans un hôpital de Floride le 23 septembre dernier. 

Ce jour-là, Ruby, qui souffre d'une surcharge pondérale, accouche par césarienne. Mais une partie du liquide amniotique (contenu dans le placenta qui entoure le foetus) pénètre dans son sang et remonte jusqu'au cœur de la quadragénaire, qui va alors s'arrêter progressiovement de battre.

Ruby Graupera-Cassimiro va lutter pendant deux heures et, malgré les tentatives de réanimation du corps médical, son cœur s'arrête peu à peu, puis définitivement. Quarante-cinq minutes plus tard, les médecins la considèrent comme décédée et décident même d'en informer la famille. Et puis, sans explication rationnelle, alors que ses proches sont autour d'elle, éplorés, un "bip" retentit sur le moniteur cardiaque. Son coeur est reparti, Ruby est bien vivante.

"Je me souviens d'avoir senti comme une force intérieure me disant que ce n'était pas mon heure", a-t-elle raconté ces jours-ci à ABC News. "Je ne sais pas pourquoi on m'a donné cette opportunité, mais je suis très reconnaissante".

Etonnement, selon les médecins qui l'ont prise en charge, la mère de famille ne souffre, depuis, d'aucune sequelle: aucune perte de capacité neuronale suite à l'arrêt de l'irrigation du cerveau par le cœur, ni de brûlures consécutives aux électrochocs que lui ont administrés les médecins dans l'espoir de faire repartir son muscle cardiaque.

Selon les statistiques, seules 24% des personnes qui ont eu un arrêt cardiaque à l'hôpital parviennent à s'en sortir. Lorsqu'ils ne sont pas dans une structure hospitalière, elles sont moins de 10 %. Ruby Graupera-Cassimiro fait donc partie de ces miraculées. Sa petite fille, qui va bientôt fêter ses deux mois, est également en très bonne santé.

Une Américaine de 40 ans s'est réveillée 45 minutes après que son cœur eut cessé de battre.

Commentaires

-