Etats-Unis: sept requins découverts dans une piscine au sous-sol d'une maison (vidéo)

Recel d'animaux sauvages

Etats-Unis: sept requins découverts dans une piscine au sous-sol d'une maison (vidéo)

Publié le :

Dimanche 10 Septembre 2017 - 14:40

Mise à jour :

Dimanche 10 Septembre 2017 - 14:45
Appelés le 23 août dernier dans une maison de Lagrangeville (au nord de New York) dans le cadre d'une enquête sur un recel d'animaux sauvages, des policiers ont découvert dans la piscine de la propriété sept requins gris. Une enquête est en cours pour mettre la main sur le propriétaire.
©Jeff Kubina/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ils ne s'attendaient probablement pas à une telle découverte. Appelés le 23 août dernier dans une maison de Lagrangeville (au nord de New York) dans le cadre d'une enquête sur un recel d'animaux sauvages, des policiers se sont retrouvés face à sept requins gris, lesquels se trouvaient dans une piscine située au sous-sol de la propriété. 

Les prédateurs, qui nageaient difficilement dans un bassin de quatre mètres de diamètre, ont finalement été attrapés et transportés à l’aquarium de Long Island, selon une information rapportée par Le Parisien. Sur place, ils ont été placés en quarantaine en raison de leur état de santé, jugé préoccupant. D'après un porte-parole de l'établissement cité par le Huffington Post, tous mesurent entre 40 et 120 centimètres de long et sont âgés d'un à trois ans.

En parallèle, les cadavres de trois autres animaux marins (deux requins léopards et un requin marteau) ont également été retrouvés. Le propriétaire, lui, est actuellement en fuite. Une enquête est en cours pour tenter de lui mettre la main dessus.

Ce n'est pas la première fois ces dernières semaines qu'une telle découverte à lieu. Récemment, le 13 août dernier, un navire chinois a été intercepté dans l'archipel équatorien des Galapagos avec à son bord une cargaison illégale de plus de 6.000 requins dont des espèces menacées d'extinction (des requins marteau, des requins-renards à gros yeux ou des requins-renard pélagiques). Les marins ont été placés en détention provisoire et risquent des peines allant de un à trois ans de prison comme le prévoit la loi équatorienne pour les délits contre la flore et la faune. 

Sept requins gris ont été retrouvés dans la piscine d'une propriété de Lagrangeville (au nord de New York).

Commentaires

-