Etats-Unis: un adolescent de 18 ans emprisonné pour avoir décapité sa mère avec un couteau

Etats-Unis: un adolescent de 18 ans emprisonné pour avoir décapité sa mère avec un couteau

Publié le :

Jeudi 09 Mars 2017 - 17:49

Mise à jour :

Jeudi 09 Mars 2017 - 17:53
Un adolescent de 18 ans a été accusé mardi d'avoir décapité sa mère de 35 ans avec un couteau dans une petite ville du sud-est des Etats-Unis, en Caroline du Nord.
©Tony Webster/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

"C'était une scène horrible", voilà ce qu'a déclaré Kent Winstead à la presse mardi 7, raconte Europe 1. Le chef de la police du comté de Franklin en Caroline du Nord (Etats-Unis), n'a pas pu cacher son effroi au moment d'évoquer la macabre découverte faite avec ses collègues lundi soir.

Après avoir reçu un appel d'Oliver Funes, un jeune homme de 18 ans, qui leur a avoué le meurtre de sa mère au téléphone, les policiers ont découvert le suspect sur la terrasse de la maison familiale où s'est déroulé le crime. L'adolescent tenait un couteau dans une main, et la tête de sa mère décapitée dans l'autre.

"L'arme utilisée ressemblait à un grand couteau de boucher. Je ne peux pas vous dire combien de blessures" ont été infligées, a précisé Kent Winstead. Le corps de la victime, Yesenia Funes, une mère de 35 ans, a été découvert dans la maison où se trouvaient également deux fillettes d'environ deux ou trois ans, saines et sauves.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'agression se serait produite lundi 6, vers 13h. Au moment de son incarcération, le jeune homme présumé coupable n'a opposé aucun geste de résistance. Inculpé pour assassinat, il a été incarcéré dans une prison du comté.

Le meurtre s'est déroulé à Zebulon, une petite ville d'environ 4.600 habitants située à l'est de Raleigh, la capitale de la Caroline du Nord. L'adolescent n'a évoqué aucune raison qui l'aurait poussé à tuer sa mère. 

Au moment de son incarcération, le jeune homme n'a opposé aucun geste de résistance. Inculpé pour assassinat, il a été incarcéré dans une prison du comté.


Commentaires

-