Etats-Unis: un homme travaillant pour un sous-traitant de la NSA, arrêté pour vol de données secrètes

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Etats-Unis: un homme travaillant pour un sous-traitant de la NSA, arrêté pour vol de données secrètes

Publié le 06/10/2016 à 07:56 - Mise à jour à 07:57
©Wikimedia Commons
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un employé d'un sous-traitant de la NSA a été arrêté, le FBI ayant découvert à son domicile plusieurs documents hautement confidentiels. Ses motivations ne sont pas encore connues avec exactitude.

Est-ce une nouvelle affaire Snowden qui se profile? Le ministère de la Justice américain a en effet annoncé l’arrestation ce mercredi 5 d’un certain Harold Thomas Martin, soupçonné d’avoir dérobé à l’Agence nationale de sécurité américaine, la "NSA", des données classées "top secret".

Le suspect, âgé de 51 ans, est un employé de Booz Allen Hamilton, une société sous-traitante de la NSA… et qui aussi celle qui employait Edward Snowden, l’homme qui en 2013 a dévoilé le vaste programme de surveillance de l’agence.

L’arrestation de Harold Thomas Martin par le FBI remonte en fait au 27 août 2016. Elle a été révélée par le quotidien le New York Times avant d’être confirmée par les autorités. Ce jour-là, les services fédéraux ont découvert au domicile du suspect, non loin de Washington, six documents, probablement subtilisés par l’homme. Selon le New York Times, les documents dérobés seraient des "codes source très secrets développés par la NSA pour s'introduire dans les systèmes informatiques d'adversaires comme la Russie, la Chine, l'Iran et la Corée du Nord". Les enquêteurs cherchent maintenant à savoir si ces informations ont été divulguées et ce qui a poussé Harold Thomas Martin à commettre un tel acte.  Une source se confiant au journal reconnait "avoir du mal" à comprendre les motivations d’un tel acte: "il n'y a pas de preuves qu'il ait tenté de trahir son pays".

Harold Thomas Martin est poursuivi pour détention de matériels secrets et vol au détriment du gouvernement. Il encourts respectivement un an et dix ans de prison pour ces faits.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme est accusé d'avoir des documents secrets au siège de la NSA.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-