Etats-Unis: un naufragé sauvé après 66 jours à la dérive

Etats-Unis: un naufragé sauvé après 66 jours à la dérive

Publié le :

Vendredi 03 Avril 2015 - 15:40

Mise à jour :

Vendredi 03 Avril 2015 - 16:05
©Capture d'écran YouTube/CBSN
PARTAGER :
-A +A

Parti en mer le 29 janvier dernier et porté disparu le 8 février, Louis Jordan, un pêcheur américain, a été secouru plus de deux mois après avoir fait naufrage, au large de la côte est des Etats-Unis. Il est en bonne santé et a survécu en pêchant et en buvant de l'eau de pluie.

C'est une histoire comme on pense n'en rencontrer qu'au cinéma, et en plus elle se termine par un "happy end". Louis Jordan, un marin américain de 37 ans, a été retrouvé sain et sauf ce jeudi après avoir passé plus de deux mois à la dérive suite à une avarie sur son bateau.

Il était parti en mer le 29 janvier dernier depuis la Caroline du Sud (côte est des Etats-Unis) pour aller pêcher. Ses parents avaient alerté les autorités de sa disparition et, le 8 février, des recherches avaient été lancées, avant d'être abandonnées au bout de 10 jours.

C'est au large de l'Etat voisin de Caroline du Nord qu'il a été aperçu, 66 jours après son départ, par un cargo allemand. Louis Jordan était assis sur la coque retournée de son voilier qui avait chaviré.

Il a été évacué par un hélicoptère des garde-côtes et transféré dans un hôpital. Mais au regard de l'épreuve qu'il a subie, son état de forme est étonnamment bon. Selon les médias américains, son principal souci était d'imaginer ses parents pleurer sa mort chaque jour alors qu'il était bien vivant. Il a également dit regretter la perte de son bateau, un modèle des années 1950.

Pour survivre, Louis Jordan a bu de l'eau de pluie et, en bon pêcheur, s'est nourri de poissons. Il a expliqué avoir repéré que les poissons étaient attirés par les vêtements qu'il mettait à rincer dans l'eau. Il les attrapait ensuite avec un petit filet. Son père a déclaré qu'il attribuait la survie de son fils à sa "robuste constitution" ainsi qu'à sa force mentale et spirituelle.

En janvier 2014, un homme originaire du Salvador avait été secouru dans le Pacifique après avoir dérivé pendant 13 mois.

 

 

Louis Jordan a été secouru par les garde-côtes et semble en bonne santé.

Commentaires

-