Etats-Unis: un professeur armé fait feu dans un lycée

Etats-Unis: un professeur armé fait feu dans un lycée

Publié le :

Jeudi 01 Mars 2018 - 11:52

Mise à jour :

Jeudi 01 Mars 2018 - 12:05
© Spencer Platt / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un professeur armé s'est retranché mercredi dans un lycée de Géorgie aux Etats-Unis. Il aurait tiré au moins un coup de feu mais les élèves n'auraient pas été en danger. L'incident survient en pleine polémique sur les armes après une fusillade qui a fait 17 morts dans un lycée de Floride.

L'incident a eu lieu le jour-même où les élèves du lycée de Parkland (Floride) reprenaient les cours après qu'un jeune homme y a ouvert le feu faisant 17 morts. Un professeur armé s'est retranché mercredi 28 février dans un lycée de Dalton (Géorgie) et aurait fait feu au moins une fois, selon les premières informations dévoilées par la police.

Fort heureusement, l'incident n'a fait aucune victime et ne semble pas évoquer la volonté de commettre un meurtre de masse. L'enseignant armé se serait en effet retranché seul dans une classe vide, empêchant les élèves d'y pénétrer. Le coup de feu aurait été tiré lorsque le proviseur a tenté de rentrer dans la pièce.

Lire aussi: Port d'armes aux Etats-Unis: les fusils d'assaut au centre des massacres

Les 2.000 élèves que compte l'établissement ont alors immédiatement été mis en sécurité et n'auraient selon les autorités pas couru de danger immédiat. Le professeur a finalement pu être interpellé sans effusion de sang.

Présenté par sa hiérarchie comme "un excellent professeur", cet homme de 53 ans a été inculpé, entre autres, d’agression aggravée, de port d’arme dans l’enceinte d’un établissement scolaire, menaces de type terroriste et conduite dangereuse.

L'incident survient alors que le débat sur la libre circulation des armes, et notamment d'armes de guerre, fait de nouveau rage aux Etats-Unis après qu'un ancien élève de 19 ans a abattu 17 personnes dans un lycée de Floride le 14 février dernier, au moyen d'un fusil semi-automatique de type AR-15.

Donald Trump avait promis des mesures évoquant l'idée d'armer les professeurs: "si un potentiel +tireur fou+ savait qu'une école compte un grand nombre de professeurs (et autres) très bons tireurs qui feraient feu instantanément, ce fou n'attaquerait JAMAIS l'école (...) Problème résolu", avait tweeté le président des Etats-Unis.

Un professeur armé aurait tiré sans faire de blessé dans un lycée de Géorgie.


Commentaires

-