Etats-Unis: l'arrestation musclée d'une infirmière provoque un nouveau scandale dans la police américaine (vidéo)

Sous le choc

Etats-Unis: l'arrestation musclée d'une infirmière provoque un nouveau scandale dans la police américaine (vidéo)

Publié le :

Samedi 02 Septembre 2017 - 15:21

Mise à jour :

Samedi 02 Septembre 2017 - 15:23
Une infirmière officiant dans un hôpital universitaire de l'Utah, aux Etats-Unis, a été arrêtée de manière musclée le 26 juillet dernier. Le policier qui l'a interpellée s'est emporté quand cette dernière l'a empêché de prélever un échantillon sanguin sur un patient impliqué dans un accident. L'officier n'avait pas d'autorisation et l'infirmière ne faisait que suivre le règlement.
© SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
-A +A

La police américaine est au centre d'un nouveau scandale. Après la révélation en début de semaine d'une vidéo embarquée montrant un policier de Géorgie en train de dire à une conductrice "nous ne tuons que les Noirs", de nouvelles images choquantes ont été diffusées vendredi 1er septembre dans les médias américains.

L'incident implique cette fois une infirmière d'un hôpital universitaire de l'Utah et un policier de Salt Lake City. Les faits remontent au 26 juillet dernier. Alors qu'un accident de la route, qui a fait un mort et un blessé grave, vient de se produire, l'officier en question, qui s'appelle Jeff Payne, insiste auprès d'Alex Wubbels, l'infirmière, pour obtenir un prélèvement sanguin de l'individu, qu'il croit sous l'emprise de l'alcool et responsable du drame. Sauf qu'il n'a pas de mandat d'arrêt. Le blessé étant inconscient, suivant la loi et la procédure, Alex Wubbels, 41 ans, refuse et appelle sa direction.

C'est pendant le coup de fil que Jeff Payne hausse le ton et menace de l'embarquer. Quelques secondes après, il décide d'arrêter la quadragénaire et s'y prend violemment, la saisissant par les bras, l'entraînant dehors, et lui passant les menottes en la plaquant contre le mur. Tout ça pendant qu'elle crie "arrêtez, je n'ai rien fait de mal".

La scène a été filmée par les caméras de surveillance de l'hôpital ainsi que la caméra embarquée que portait le policier incriminé sur lui. Les images choquantes ont fait le tour des médias.

Sous le choc et en larmes, Alex Wubbels a décidé de porter plainte et a raconté son calvaire lors d'une conférence de presse organisée par son avocat mardi 29 août.

Une enquête interne a été ouverte selon le chef de la police locale Mike Brown et Jeff Payne a été suspendu de ses fonctions, au sein de l'équipe chargée des prélèvements sanguins.

Vendredi, la police de l'Utah s'est confondue en excuses auprès de l'infirmière qui entend désormais travailler avec les forces de l'ordre "pour un meilleur dialogue".

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
L'infirmière traumatisée suivait le règlement de l'hôpital de Salt Lake City quand le policier l'a arrêtée violemment et lui a passé les menottes. (Illustration)

Commentaires

-