Etrange disparition d'un étudiant nord-coréen de La Villette

Envolé

Etrange disparition d'un étudiant nord-coréen de La Villette

Publié le :

Vendredi 21 Novembre 2014 - 17:11

Mise à jour :

Samedi 22 Novembre 2014 - 11:41
Un étudiant nord-coréen quy faisait ses études à Paris à mystérieusement disparu depuis le mercredi 19. Il serait le fils d'un proche de Jang Song-thaek, oncle disgracié du maître de la Corée du Nord, Kim Jong-un.
©Kyodo/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Une enquête a été ouverte ce vendredi sur l'inquiétante disparition d'un étudiant nord-coréen scolarisé à Paris. Cet étudiant, qui se prénomme Han, serait le fils d’un ancien proche de Jang Song-thaek, oncle déchu et exécuté du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un selon l'agence de presse sud-coréenne Yonhap. Son père faisait partie des personnes qui ont fait l’objet de la purge lancée par le régime communiste après que Jang a été jugé coupable de trahison.

Unee source non identifiée citée par le média sud-coréen indiquait mercredi  19 que Han avait été pris en charge par des agents nord-coréens envoyés à Paris, ajoutant "qu'il aurait tenté de s'échapper alors qu'on l'emmenait à l'aéroport et qu'on est, depuis, sans nouvelles de lui".

Même si la France n'entretient pas de relations diplomatiques officiel avec le régime de Pyongyang, Han figurait parmi les 10 jeunes nord-coréens de l’université Kim Il-sung à Pyongyang qui se sont vu offrir en 2011 par l’Etat français l’opportunité d’étudier à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette et à l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Paris-Belleville.

Considéré comme le numéro deux du régime nord-coréen après la mort de Kim Jong-il fin 2011, Jang Song-Thaek avait été arrêté, jugé puis exécuté le 12 décembre 2013 au cours d'une purge perçue comme le bouleversement politique le plus important en Corée du Nord depuis l'arrivée au pouvoir de Kim Jong-un. Son exécution avait été confirmée par l'agence officielle nord-coréenne KCNA, qui l'avait qualifié de "traître". 

Le régime de Kim Jong-un est-il derrière la disparition d'un étudiant nord-coréen à Paris?

Commentaires

-