Evry: 6 interpellés et 2 blessés lors d'un règlement de comptes

Evry: 6 interpellés et 2 blessés lors d'un règlement de comptes

Publié le :

Mardi 29 Septembre 2015 - 14:23

Mise à jour :

Mardi 29 Septembre 2015 - 14:28
©Arthur Lombard/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un affrontement entre bandes rivales a fait deux blessés, dans la nuit de lundi 28 à ce mardi à Evry (Essonne). Les élus locaux craignent un risque d'escalade entre bandes rivales de la ville et de la commune voisine de Courcouronnes.

La fusillade a fait deux blessés. Six suspects, dont un mineur, ont été interpellés après avoir le feu dans le quartier du Bois Sauvage d'Evry (Essonne), dans la nuit de lundi 28 à ce mardi. Il s'agirait d'un affrontement lié à une rivalité entre deux bandes de la ville et de la commune voisine de Courcouronnes, selon France Bleu.

Il était aux alentours de minuit et demi lorsque les coups de revolver et de fusil ont éclaté, faisant deux blessés. Des policiers ont alors pris en chasse les tireurs et, après une course-poursuite, ont réussi à interpeller les six suspects. Un fusil à pompe et une arme de poing ont été saisis sur les individus, relate Le Parisien.

Les deux victimes appartiendraient à une bande rivale d'un quartier de Courcouronnes. Les jeunes hommes, touchés aux jambes, ont été transportés à l’hôpital Sud-Francilien bien que leurs jours ne soient pas en danger, précise France Bleu.

"Cela n’arrête pas, deux à trois fois par semaine, depuis six à huit mois. Les matchs aller-retour sont de plus en plus violents", a précisé une source policière à la radio soulignant les vives tensions constatées entre les quartiers des Pyramides, à Evry, et du Canal, à Courcouronnes. Deux quartiers déjà concernés par des violences qui avaient fait deux morts en 2000 et 2006.

Les élus et responsables des deux communes se disent ainsi inquiets face à la perspective d'une escalade. "Le risque d’engrenage existe. Il faut continuer ce que nous faisons depuis toujours: développer les initiatives communes pour la sécurité publique", explique ainsi le maire d’Evry Francis Chouat (PS).

 

Une rivalité entre bandes d'Evry et de Courcouronnes est à l'origine de la fusillade.


Commentaires

-