Evry: une bande jette des cocktails molotov et des boules de pétanque sur les policiers

Evry: une bande jette des cocktails molotov et des boules de pétanque sur les policiers

Publié le :

Lundi 01 Octobre 2018 - 10:36

Mise à jour :

Lundi 01 Octobre 2018 - 10:43
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Des policiers ont été victimes d'un guet-apens dans la nuit de vendredi à samedi à Evry. Ils ont été la cible d'une pluie de projectiles lancés par une quinzaine de jeunes.

Les conséquences de ce guet-apens auraient pu être dramatiques. Les policiers d'Evry ont été attirés dans un piège dans le quartier des Epinettes dans la nuit de vendredi 28 à samedi 29, au cours duquel ils ont essuyé une impressionnante pluie de projectiles dont des boules de pétanque et des cocktails molotov.

Les faits ont eu lieu peu avant 22h selon le journal Le Parisien qui révèle l'information. "Alors qu’un chauffeur de bus de la compagnie Tice approche de l’arrêt, dans une voie qui lui est entièrement dédiée, il aperçoit au loin un feu sur la route, et préfère se détourner de l’itinéraire", souligne le quotidien. Sa prudence a probablement empêché le saccage de son véhicule.

Lire aussi - Policiers sauvagement agressés à Champigny aux cris de "tabassez-les, prenez leurs armes"

Alertées, des forces de l'ordre sont dépêchées sur place pour sécuriser les lieux afin que les pompiers puissent intervenir sur les feux de poubelles qui pouvaient se propager aux immeubles à proximité. "C’était justement ce qu’attendaient un groupe d’une quinzaine de jeunes cachés à proximité, derrière les bâtiments", précise le journal francilien.

Les assaillants jettent alors de multiples projectiles sur les policiers qui se retrouvent encerclés. Ces derniers essuient alors des jets de mortiers d’artifice, de cocktails Molotov, de pierres et de quatre boules de pétanque.

Les agents de police ont dû faire usage de flash-ball et de grenades de désencerclement pour se dégager du piège où ils étaient tombés. Les assaillants ont pris la fuite, aucun d'eux n'a encore été interpellé.

Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat local qui a ramassé plusieurs projectiles afin d’effectuer des prélèvements et des analyses pour tenter de mettre la main sur les agresseurs des forces de l'ordre.

Voir:

Guet-apens contre la police à Sevran: neuf personnes en garde à vue

Rodez: le tueur du chef de la police avait été interpellé 42 fois pour violence

Hausse des agressions contre les pompiers: "Malheureusement on s'adapte" (syndicat)

Mortiers d’artifice, cocktails Molotov, pierres et même boules de pétanque sont tombés sur les forces de l'ordre.

Commentaires

-