Fellation fatale: il recouvre son sexe de cocaïne, sa partenaire trouve la mort

Chemsex

Fellation fatale: il recouvre son sexe de cocaïne, sa partenaire trouve la mort

Publié le :

Mardi 04 Septembre 2018 - 12:54

Mise à jour :

Mardi 04 Septembre 2018 - 13:03
La presse allemande rapporte le cas d'une affaire sordide et atypique: un chirurgien allemand a été arrêté après avoir provoqué la mort de sa partenaire sexuelle après une fellation lors de laquelle il avait recouvert sa verge de cocaïne. Le médecin, toxicomane, a déjà usé des mêmes pratiques avec d'autres femmes.
© ERNESTO BENAVIDES / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le médecin a voulu s'engager dans une partie de "chemsex" –une pratique où se mélangent sexe et stupéfiants– et cela a couté la vie à sa partenaire. La presse locale rapporte l'arrestation d'Andreas Niederbichler un chirurgien plasticien d'une certaine renommée en Allemagne. L'homme de 42 ans est soupçonné d'avoir provoqué la mort d'Yvonne, une femme de 38 ans, en lui imposant une fellation alors que son sexe était enduit de cocaïne, ce que la victime ignorait probablement.

Selon les premiers éléments connus de l'enquête, le docteur aurait rencontré sa victime sur des sites de rencontres et les deux auraient convenu d'avoir des relations sexuelles consenties au domicile du médecin à Halberstadt en Saxe-Anhalt (est du pays) le 20 février.

C'est au cours de la relation que la trentenaire a été victime d'un malaise. Transportée à l'hôpital, elle mourra peu après son admission.

Lire aussi: Rangé des drogues, un militant alerte sur les liens entre sida et "chemsex"

L'enquête parviendra à faire la lumière sur les causes de la mort lorsque trois autres anciennes partenaires sexuelles du docteur seront retrouvées. Les trois femmes expliqueront avoir été victimes de malaises après des rencontres charnelles mais sans conséquence sérieuses pour leur santé. Les symptômes qu'elles vont décrire vont mettre les investigations sur la piste des narcotiques, avant la mise en lumière du mode d'administration atypique.

Selon le journal allemand Bild rapportant un témoignage du père de la victime, Yvonne était en outre une patiente du docteur qui l'avait opérée d'une tendinite.

Le docteur n'a pas été placé en prison mais dans une unité médicale spécialisée pour lutter contre la dépendance à la drogue.

Voir aussi:

Septième ciel et paradis artificiels: les dangers du chemsex

Mantes-la-Jolie: le couple d'hommes soupçonné d'imposer des fellations à un ado

Le chirurgien a recouvert son sexe de cocaïne sans en avertir sa partenaire.

Commentaires

-