Feria de Pampelune : 3 encornés et 2 traumatismes crâniens le premier jour

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Feria de Pampelune : 3 encornés et 2 traumatismes crâniens le premier jour

Publié le 07/07/2019 à 16:13 - Mise à jour à 16:39
© JAIME REINA / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Cinq personnes ont été blessées dont trois encornées lors du premier lâché de taureaux de la San Fermin à Pampelune, samedi 6. La feria durera jusqu'au 14 juillet. Elle avait fait 42 blessés l'année dernière.

Les fêtes de San Fermin à Pampelune sont probablement les ferias les plus célèbres du monde, notamment en raison des traditionnels "encierros", les lâchers de taureaux dans les rues de la ville durant lesquelles des centaines de casse-cou courent devant les animaux. 

Le premier jour de cette édition 2019, samedi, a connu son lot de blessés. Après de nombreuses chutes et une fois la poussière retombée, la Croix rouge espagnole a recensé cinq blessés sérieux dont trois ont été encornés par des taureaux et hospitalisés en urgence. Deux autres souffrent de traumatismes crâniens, mais aucun mort n'est à déplorer et les jours des victimes ne seraient pas en danger. 

Voir: Fêtes de Bayonne plus sûres et propres: l'accès payant sera reconduit

L'année dernière, cinq blessés avaient déjà été recensés le premier jour mais un seul avait été encorné et les autres présentaient des plaies et hématomes peu graves. A l'issue de la semaine de fête, seulement deux encornés avaient été recensés pour un total de 42 blessés.

Les fêtes de la San Fermín, du 6 au 14 juillet, attirent chaque année des centaines de milliers de touristes et sont régulièrement émaillées d'incidents.

Pendant une semaine, tous les matins à 8h, des centaines de personnes courent devant les taureaux dans les rues de Pampelune, au prix parfois de leur vie. L'enciero désigne le trajet du taureau de combat jusqu'aux arènes. Il est accompagné de boeufs dressés pour le guider. L'objectif pour les plus téméraires et de s'approcher le plus près possible du taureau tout en l'évitant. De telles pratiques existent également en France mais sont nettement plus encadrées, avec des parcours fermés et bien moins de participants.

Depuis ses débuts en 1911, 16 personnes sont mortes, dont la dernière en date en 2009. 

Lire aussi:

Gard: un taureau de corrida s'échappe, fait plusieurs blessés et est abattu (photo)

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Le premier lâcher de taureaux de Pampelune a fait cinq blessés sérieux.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-