Fête de la musique à Lille: il se fait violer plusieurs fois alors qu'il s'était retiré dans un parc pour uriner

Fête de la musique à Lille: il se fait violer plusieurs fois alors qu'il s'était retiré dans un parc pour uriner

Publié le :

Vendredi 30 Juin 2017 - 16:17

Mise à jour :

Vendredi 30 Juin 2017 - 16:36
©Capture d'écran Google Street
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Pendant la fête de la musique, à Lille, un jeune homme s'est fait violer à plusieurs reprises alors qu'il s'était éloigné de ses amis quelques instants pour aller se soulager dans le jardin de Vauban.

La fête de la musique, mercredi 21, ne s'est pas bien passée pour tout le monde. A Lille, un jeune étudiant avait prévu de profiter de la soirée avec ses amis et d'assister à des concerts. Le joyeux groupe était situé près de la citadelle lorsque le jeune homme en question s'est éclipsé quelques instants pour aller uriner dans le jardin de Vauban tout près.

Mais alors qu'il se soulageait, un homme a surgi dans son dos et l'a menacé d'un couteau avant de le violer à plusieurs reprises. Une lame sous la gorge, la victime n'a rien pu faire: "je suis jeune, je sais me défendre et je pratique le judo. Jamais je ne pensais pouvoir risquer quelque chose", a même confié l'étudiant à 20 Minutes.

Il a ensuite été conduit à l'hôpital Roger Salengro où un médecin légiste a pu constater des traces de viol. Aux enquêteurs, le jeune homme n'a pas pu fournir une description précise de son agresseur, qui est toujours recherché. Cependant, l'étudiant a expliqué que son agresseur parlait mal le français et l'ADN de ce dernier a été retrouvé sur ses vêtements.

Le jardin Vauban, réputé pour être un lieu de rencontres gays, est situé en plein centre de la ville et est installé près du canal de la Deûle. Pour les services municipaux, contactés par 20 Minutes, ce n'est pas un parc particulièrement dangereux. La mairie n'a d'ailleurs prévu aucune mesure de sécurité particulière après le drame: "ce parc n'est pas plus dangereux qu'un autre", a expliqué Marc Bodiot, adjoint à la sécurité de la ville.

L'agression s'est déroulée au jardin Vauban à Lille.


Commentaires

-