Fin de cavale pour un pédophile présumé, caché dans un bunker depuis 3 ans (vidéo)

Fin de cavale pour un pédophile présumé, caché dans un bunker depuis 3 ans (vidéo)

Publié le :

Lundi 19 Août 2019 - 15:00

Mise à jour :

Lundi 19 Août 2019 - 15:10
©Hadj/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Jeremiah Button, un Américain de 44 ans, accusé de pédophilie, a été retrouvé début août dans le bunker dans lequel il se cachait depuis trois ans. Il avait pris la fuite avant son procès et retourne à la case prison.

Jeremiah Button a été retrouvé. Après trois ans de cavale, qu'il a passés dans un bunker en pleine forêt, près d'une décharge, le pédophile présumé âgé de 44 ans a été retrouvé le 9 août dernier.

C'est un chasseur, qui venait souvent dans le parc de l'Etat du Wisconsin dans lequel le fugitif avait élu domicile, qui a prévenu les autorités.

Selon son témoignage, recueilli par WSAW News Channel, il se promenait dans le coin quand il est tombé sur l'abri du quadragénaire. Il a vu une porte en rondins de bois, et a décidé de rentrer.

Thomas Nelson, le chasseur en question, a alors retrouvé Jeremiah Button en train de dormir sur son lit de fortune. Il est sorti en tremblant et a prévenu la police.

Lire aussi: Un pédophile tué par son codétenu qui l'a noyé dans les toilettes de la prison

L'abri était sophistiqué. Jeremiah Button se servait souvent d'outils ou autres pièces qu'il trouvait dans une décharge, située pas loin, pour l'améliorer. Il avait de l'électricité grâce à des panneaux solaires sur le toit de sa cabane et un vélo générateur. Il avait même construit une pompe à eau. Il disposait de tout le confort minimum et avait une télévision et un poste radio qui fonctionnaient.

Le pédophile présumé n'a opposé aucune résistance à son arrestation. Il est retourné en prison et attend son procès le 16 septembre. Sa caution est de 100.000 dollars (environ 90.000 euros).

En 2016, il s'était acquitté d'une caution de 25.000 euros et avait pris la fuite deux semaines avant la tenue de son procès.

Jeremiah Button est soupçonné d'agression sexuelle sur mineur, d'inceste et de détention d'images pédopornographiques.

Voir aussi:

Violeur de chiens, voleur de culottes et pédophile: un Australien plaide coupable

Un prêtre pédophile reconnaît des actes "pas conformes à la morale catholique"

Abusé dans son enfance, un pédophile demande des comptes à l'Eglise

Jeremiah Button, un pédophile présumé de 44 ans, a été retrouvé après trois ans de cavale.


Commentaires

-