Finale de la CAN: des familles victimes d'agressions racistes à Lyon (vidéo)

Finale de la CAN: des familles victimes d'agressions racistes à Lyon (vidéo)

Publié le :

Lundi 22 Juillet 2019 - 17:35

Mise à jour :

Lundi 22 Juillet 2019 - 17:54
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un couple et son enfant a été agressé vendredi soir dans le 5e arrondissement par une bande armée et cagoulée en marge de la finale de la CAN à Lyon. Les agresseurs appartiendraient à l'ultra-droite.

Les insultes employées par les agresseurs, "sales bougnoules", ne laissent que peu de doute sur le caractère raciste des agressions. Une vingtaine d'individus armés et cagoulés, très probablement membre de l'ultra-droite ont attaqué des familles qui circulaient en voiture dans le 5e arrondissement de Lyon, en marge des célébrations de la victoire de l'équipe de football d'Algérie face à celle du Sénégal lors de la finale de la Coupe d'Afrique des nations vendredi soir. Des faits similaires ont eu lieu dans le 2e arrondissement.

Selon Le Progrès, une enquête, confiée à la sûreté départementale du Rhône, a été ouverte pour "violence aggravée, dégradation aggravée et menaces de mort à caractère raciste", a indiqué le parquet, qui cherchait à déterminer si ce groupe avait pu commettre d’autres faits lors de cette soirée. Aucune interpellation n'a encore eu lieu dans le cadre de cette affaire. 

Lire aussi – Violences et séquestration: 22 membres de Génération identitaire mis en examen

Les victimes, qui ont porté plainte, ont indiqué aux enquêteurs que le groupe d’assaillants avait frappé le véhicule et brisé une vitre, occasionnant de légères blessures au père de famille. Ce dernier s’est vu reconnaître six jours d’ITT. Sa femme a été pour sa part choquée.

Une vidéo d'une des agressions a été diffusée sur les réseaux sociaux mais on ignore à l'heure actuelle si il s'agit de celle de visant la famille qui circulait dans le 5e arrondissement de la capitale des Gaules.

"Comment ne pas voir là la marque nauséabonde de l'extrême-droite? Il est temps que ces groupuscules violents soient mis hors d'état de nuire!", s'est indigné sur Twitter le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld.

Voir:

Lyon: la mairie ferme le bar et la salle de boxe de Génération Identitaire

La crainte d'une "nouvelle tentation terroriste d'ultra-droite"

Agression raciste: il lance son chien d'attaque sur une femme noire

Les agresseurs appartiendraient à l'ultra-droite, très présente à Lyon.


Commentaires

-