Finistère: l'école et la cantine cambriolées, les repas de noël, l'électroménager et même les trousses volés

Finistère: l'école et la cantine cambriolées, les repas de noël, l'électroménager et même les trousses volés

Publié le :

Mardi 13 Décembre 2016 - 12:20

Mise à jour :

Mardi 13 Décembre 2016 - 12:31
©Durant Florence/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'école et la cantine de Tréméven (Finistère) ont été l'objet d'un important cambriolage, ont constaté dimanche les autorités. L'ensembles des stocks alimentaires, y compris les confiseries destinées aux enfants pour Noël, ainsi que l'électroménager de la cuisine ont été dérobés.

Le larcin est peu banal et assez révoltant. La cantine d'un restaurant scolaire à Tréméven (Finistère) a été cambriolée durant le week-end dernier. Outre de l'électroménager et du matériel informatique, l'équivalent de 800 repas, y compris les desserts et confiseries destinés aux enfants pour Noël ont été volés, a révélé Ouest France.

Le cambriolage a été constaté dimanche 11 par hasard par un habitant de la commune qui passait par là. Il a remarqué que la porte de la cantine était grande ouverte et a prévenu les autorités. Les gendarmes n'ont pu que constater que la totalité des denrées alimentaires avaient été dérobées. Elles devaient permettre d'assurer les repas pendant toute la semaine. Autre fait consternant, même les 250 bûches de Noël prévues pour le dessert ont été volées, de même que les chocolats qui devaient être distribués aux élèves à l'occasion des fêtes.

Le vol est d'ampleur et laisse imaginer que les malfaiteurs disposaient de certains moyens pour transporter leur butin. Car outre les 260 repas et l'ensemble des stocks, ont été également dérobés -toujours selon le quotidien régional- un lave-linge, un sèche-linge, trois fours à micro-ondes, l'ensemble du petit électroménager de la cuisine et plusieurs ordinateurs.

Même les trousses des élèves ont été emportées, rapporte France Bleu. "Je suis en colère, je suis profondément déçu de voir une telle situation, attaquer un édifice public comme ça, une école publique, je trouve ça aberrant!", a déploré Roger Colas le maire de cette petite commune de 2.300 habitants. Il envisage de mettre en place un nouveau système de sécurité.

Lundi 12, les élèves ont tout de même pu être accueillis à la cantine car les produits frais étaient livrés le matin même. 

 

C'est l'équivalent de 800 repas qui a été dérobé par les malfaiteurs.


Commentaires

-