Flavigny: un déséquilibré entre dans un centre de soins pour crier "Allah Akbar"

Flavigny: un déséquilibré entre dans un centre de soins pour crier "Allah Akbar"

Publié le :

Vendredi 17 Mars 2017 - 14:54

Mise à jour :

Vendredi 17 Mars 2017 - 15:03
Un homme qualifié de déséquilibré est entré dans l'Office d'hygiène sociale à Flavigny ce vendredi pour y prononcer des propos incohérents et à connotation racistes. Il a été interpellé à Nancy à la mi-journée.
©Damien Meyer/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un petit vent de panique a soufflé sur le centre de soins de Flavigny (Meurthe-et-Moselle), près de Nancy, ce vendredi 17 au matin. Tout habillé de noir, un individu qualifié de déséquilibré est entré vers 11h dans l'Office d'hygiène sociale (OHS) de la ville. L'homme aurait tenu de propos incohérents et à connotation raciste avant de crier "Allah akbar". Selon l'Est Républicain, la thèse d'une potentielle attaque terroriste qui aurait pu être interprétée a été écartée car l'individu ne portait pas d'arme et ne s'est pas montré particulièrement menaçant. 

L'ordre a été donné aux personnels de l'établissement de rester confinés à l'intérieur des salles de classe et de rééducation. Les portes devaient rester verrouillées et les fenêtres fermées. Lorsque la gendarmerie est arrivée sur place, l'homme avait déjà quitté les lieux. D'importants moyens ont été déployés pour retrouver l'individu en question. Notamment un hélicoptère qui a survolé l'établissement de façon stationnaire et à basse altitude, a précisé le quotidien.

Le dispositif s'est avéré payant puisque le fuyard a été intercepté à Nancy vers midi et demi.

L'OHS de Flavigny est un institut médico-éducatif qui prend en charge des personnes handicapées et accueille des enfants atteints de handicaps intellectuel. Des cours adaptés y sont également donnés, ainsi qu'une initiation professionnelle pour les adolescents.

Un hélicoptère a survolé l'établissement de façon stationnaire et à basse altitude dans le but de repérer l'individu.


Commentaires

-