Fleury-Mérogis: un détenu en lien avec l'attentat de Nice se suicide en prison

Pendu

Fleury-Mérogis: un détenu en lien avec l'attentat de Nice se suicide en prison

Publié le :

Mardi 12 Juin 2018 - 08:20

Mise à jour :

Mardi 12 Juin 2018 - 08:21
Un homme qui aurait fourni des armes au terroriste de l'attentat de Nice, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, s'est suicidé à la prison de Fleury-Mérogis vendredi. Il a été découvert pendu dans sa cellule, il était poursuivi pour association de malfaiteurs terroriste criminelle.
© Philippe LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Aleksander H. s'est suicidé en prison, à Fleury-Mérogis, vendredi 8. L'homme âgé de 38 ans était détenu depuis décembre 2016 et soupçonné d'avoir fourni des armes à Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, le terroriste de l'attentat de Nice du 14 juillet 2016, comme le rappelle Libération.

Il était mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste criminelle, son rôle était pourtant "périphérique" dans l'organisation de cet attentat qui a fait 87 victimes et plus de 400 blessés sur la promenades des Anglais à Nice lors des célébrations du 14 juillet.

Il était en fait soupçonné d'être l'un des maillons de la chaine d'approvisionnement en armes du terroriste tué par deux policiers de la BST (Brigade spécialisée de terrain).

A voir aussi: Attentats du 13 novembre: un suspect clé remis temporairement à la France par la Belgique

La détention provisoire d'Aleksander H. avait d'ailleurs été prolongée quelques jours avant sa mort, mardi 5. Cependant, il ne faisait l'objet d'aucune mesure d'isolement particulière. Il a a finalement été retrouvé mort dans sa cellules, pendu avec un lacet.

Si l'enquête autour de cet attentat meurtrier comporte encore de nombreuse zones d'ombre, notamment en ce qui concerne la personnalité du terroriste tunisien, la nature du réseau utilisé par Mohamed Lahouaiej-Bouhlel pour se procurer des armes semble plutôt clair.

Les enquêteurs ont déterminé qu'il s'agissait d'un groupe de personnes, tous de nationalité albanaise, n'ayant aucun lien avec la radicalité islamiste.

Le déyenu en lien avec l'attentat de Nice le 14 juillet 2016 s'est donné la mort dans sa cellule vendredi dernier.

Commentaires

-