Fourrure de luxe de lapin: L214 dévoile une nouvelle vidéo choc

Elevage d'animaux

Fourrure de luxe de lapin: L214 dévoile une nouvelle vidéo choc

Publié le :

Mardi 19 Décembre 2017 - 10:45

Mise à jour :

Mardi 19 Décembre 2017 - 10:59
Dans une nouvelle vidéo rendue publique ce mardi, l'association L214 a montré les coulisses de trois élevages et d'un abattoir de lapins exploités pour leur fourrure. Un pelage utilisé par des marques de luxe comme Dior, Fendi ou encore Dolce & Gabbana.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les images peuvent en choquer plus d'un. Dans une nouvelle vidéo rendue publique ce mardi 19 (à voir ici), l'association L214 a montré les coulisses de trois élevages et d'un abattoir de lapins exploités pour leur fourrure. Dessus, les internautes peuvent voir des Orylag issus d’une sélection génétique conduite par l’INRA (Institut national de la recherche agronomique). Leur pelage est utilisé par des marques de luxe comme Dior, Fendi ou encore Dolce & Gabbana tandis que leur chair est commercialisée sous l’appellation Rex du Poitou.

Tournées en septembre et en novembre 2017, les images montrent un alignement de cages dans de grands bâtiments sans fenêtres. Des centaines de lapins y seraient enfermés leur vie entière: ils ne verraient jamais la lumière du jour et nombre d’entre eux seraient malades ou blessés. En cage collective au début de leur vie, puis isolés dans des cages individuelles pendant plus de deux mois pour éviter tout accroc à leur fourrure, les lapins Orylag seraient alors privés de tout contact, même visuel, avec leurs congénères.

Un environnement inadapté qui causerait leur mort dans de nombreux cas: ainsi, selon les chiffres rapportés par l'association, le taux de mortalité dans ces élevages est de 25 à 30%. Par conséquent, afin de les garder en vie le plus longtemps possible, de nombreux vaccins et antibiotiques leur sont administrés.

A lire aussi - Le marché de la fourrure: le point sur la législation en France

Suite à cette enquête, l'association de défense animale a porté plainte pour mauvais traitement contre les deux élevages et contre l'INRA auprès du TGI de Niort et de la Rochelle, a-t-elle expliqué sur son site Internet précisant qu'elle introduira un recours en responsabilité contre l'Etat "pour manquement à sa mission de contrôle de l'application de la réglementation".

En parallèle, et afin que ne cessent ces pratiques, l'association a interpellé les marques Dior, Fendi et Dolce & Gabbana, les encourageant à renoncer à l'utilisation de la fourrure via une pétition en ligne. Enfin, L214 a également incité consommateurs à se référer à la liste des créateurs qui ont déjà renoncé à l’utilisation de la fourrure sur le site Mode sans fourrure.

Au total, 56 millions de bêtes sont tuées à cause de leur pelage chaque année dans le monde. Il en va ainsi des visons, des renards, des lapins, des castors, des chinchillas, des lynx, des zibelines, des coyotes, des ratons laveurs ou encore des putois. A ces derniers, il faut ajouter pour l'Asie les chiens et les chats.

L'association L214 a dévoilé une nouvelle vidéo qui montre les conditions de vie de certains lapins élevés pour leur fourrure.

Commentaires

-