France: une femme sur sept a été victime de violences sexuelles dans sa vie, les hommes ne sont pas épargnés non plus

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

France: une femme sur sept a été victime de violences sexuelles dans sa vie, les hommes ne sont pas épargnés non plus

Publié le 24/11/2016 à 12:31 - Mise à jour à 13:00
©Alfred/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

En France, une femme sur sept et un homme sur vingt-cinq auraient subi dans leur vie une forme d'abus sexuel. C'est ce qui apparaît dans un rapport publié mercredi par l'Institut national d'études démographiques (Ined).

Elles pourraient faire partie de n'importe quelle famille. Ce sont des mères, des femmes, des filles parfois très jeunes, au total une sur sept qui ont connu une agression sexuelle au moins une fois dans leur vie. Du côté des hommes, un sur 25 déclare avoir subi au moins une fois une forme de violence sexuelle. C'est le résultat d'une enquête nommée "Violences et rapports de genre" (Virage) proposée par l'Institut national d'études démographiques (Ined) mercredi 23.

Dans cette enquête réalisée en 2015 par l'Ined, 27.268 personnes ont été interrogées sur les viols, tentatives de viols et autres agressions sexuelles. Et les résultats sont alarmants. En un an, au moins 62.000 femmes et 2.700 hommes se sont dits victimes de viol ou de tentative de viol. Le nombre de personnes qui cumulent les deux agressions est de 27.600 femmes et de 1.100 hommes.

"Les femmes sont beaucoup plus exposées que les hommes à l'ensemble des agressions sexuelles et elles sont exposées à des violences beaucoup plus graves" a indiqué Christelle Hamel, chercheur à l'Ined et à l'initiative de l'enquête.

Dans cette enquête "Virage", les auteurs se sont intéressés à l'âge que pouvaient avoir les victimes. Et dans 85% des cas, les violences sexuelles sont administrées à des enfants de moins de 15 ans. "Les modes qui sont utilisés pour contraindre ces enfants à des viols, à des tentatives de viols ou à des attouchements ne relèvent pas de la violence physique. Ça relève de l'abus de la confiance, de la culpabilisation et de l'autorité de parents" a également déclaré Christelle Hamel.

Au total, si les victimes d'autres agressions sexuelles comme les attouchements, les baisers imposés, ainsi que les pratiques sexuelles forcées sont ajoutées à ce chiffre, le nombre dépasse les 580.000 femmes et 197.000 hommes rien qu'en 2015.

De leur côté, le harcèlement sexuel et l'exhibitionnisme feront l'objet de travaux dans le futur.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Les femmes sont beaucoup plus exposées que les hommes à l'ensemble des agressions sexuelle.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-