Frayeur sur la ligne 7: une vraie fausse bombe découverte

Canular

Frayeur sur la ligne 7: une vraie fausse bombe découverte

Publié le :

Lundi 25 Juillet 2016 - 09:36

Mise à jour :

Lundi 25 Juillet 2016 - 09:44
Dimanche dans l'après-midi, une bombe factice a été déposée sur la ligne 7 du métro parisien, à Place d'Italie. Les démineurs ont découvert le canular et le trafic a repris quelques heures plus tard.
©Wikimedia Commons
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La ligne 7 du métro parisien a été totalement interrompue dimanche 24 à la mi-journée à la station Porte d’Italie en direction de La Courneuve (Seine-Saint-Denis). Un sac à dos abandonné avait été repéré, duquel une antenne de talkie walkie dépassait ainsi que des fils rouges.

Les autorités compétentes ont sécurisé le périmètre en attendant le laboratoire de déminage. Les démineurs ont alors constaté que la bombe était factice, ce qui s’appelle un "hoax" (canular). Cette vraie fausse bombe ne contenait absolument pas d’explosifs.

Le sac a été remis à la police judiciaire et le trafic sur la ligne 7 a repris, en milieu d’apres midi, soit trois heures après.

Dans le climat actuel en France de peur, un acte de la sorte peut être sévèrement puni. Ce fait divers rappelle celui du plaisantin du vol AF 463 qui avait posé une bombe factice dans les toilettes d'un avion en décembre 2015. Le suspect, finalement relâché faute de preuves, risquait jusqu'à cinq ans de prison pour plusieurs délits: "mise en danger de la vie d’autrui", car l’avion avait du atterrir en vitesse et faire sortir les passagers avec les toboggans, "entrave à la circulation" et "dégradation des infrastructures". Son acte avait été considéré comme malveillant en dépit du fait que la bombe soit factice.

En dehors des incidents de la sorte dans les airs, est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30.000 euros d’amende quiconque "communique ou divulgue une fausse information dans le but de faire croire qu’une destruction, une dégradation ou une détérioratiuon dangereuse pour les personnes va être ou a été commise". 

 

Le trafic n'a repris que trois heures plus tard sur l'ensemble de la ligne.

Commentaires

-