Fusillade de Strasbourg: des CRS prévus sur le Marché de Noël déplacés?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Fusillade de Strasbourg: des CRS prévus sur le Marché de Noël déplacés?

Publié le 12/12/2018 à 19:26 - Mise à jour à 19:27
© SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Selon une information du journal "Le Parisien", des CRS qui devaient être déployés pour sécuriser le Marché de Noël de Strasbourg ont été réorientés mardi pour contenir les manifestations de lycéens. L'auteur de l'attentat a réussi à s'enfuir et reste introuvable en fin de journée.

C'est l'une des polémiques survenues en marge de l'attentat de Strasbourg dont le principal suspect, Chérif C. était toujours en fuite en fin de journée ce mercredi 12. Selon une information du journal Le Parisien, une partie des CRS prévus pour sécuriser le Marché de Noël de Strasbourg n'était pas opérationnelle au moment de l'attentat car redéployée pour sécuriser les manifestations de lycéens.

Depuis une dizaine de jours, des mouvements de protestation de lycéens –liés en partie à la vague des gilets jaunes– secouent le territoire, avec de fréquents débordements. Or, selon le quotidien c'est une compagnie et demi qui a été déplacée pour empêcher le mouvement des jeunes manifestants de dégénérer. Pas moins de 10 véhicules avaient d'ailleurs été incendiés et les forces de l'ordre ont arrêté 27 personnes selon les chiffres de la préfecture. D'autres CRS affectés à la surveillance du Marché de Noël ont également été déployés pour sécuriser le Parlement européen et "des lieux sensibles de la communauté juive".

Lire aussi - Attentat de Strasbourg: Cherif C. pourrait déjà être loin

Il est difficile cependant de conclure que l'absence de ces hommes a facilité le passage à l'acte de l'assaillant ou sa fuite. Des effectifs de policiers en tenue étaient bien présents sur le Marché de Noël appuyés par des militaires de l'opération Sentinelle (dont certains ont ouvert le feu sur le terroriste, sans succès).

Voir aussi:

Attentat de Strasbourg: qui sont les victimes de la fusillade?

Attentat de Strasbourg: le député du Bas-Rhin fustige les complotistes (vidéo)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Des CRS auraient été redéployés sur des manifestations de lycéens.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-