Fusillade de San Bernardino: Daech salue ses deux "partisans"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Fusillade de San Bernardino: Daech salue ses deux "partisans"

Publié le 05/12/2015 à 14:28 - Mise à jour à 14:32
©AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'Etat islamique (Daech) a qualifié samedi de "partisans" et de "martyrs" les auteurs de la fusillade qui a fait 14 mort mercredi à San Bernardino, en Californie, sans toutefois revendiquer directement cet attentat.

Sans directement la revendiquer, l'Etat islamique (Daech) a salué samedi 5 les auteurs de la fusillade qui a fait 14 morts mercredi à San Bernardino (Californie), les qualifiant de "partisans" et de "martyrs". Cette expression a été employée dans un bulletin quotidien du groupe djihadiste diffusé par la radio Al-Bayan, selon le site spécialisé SITE.

Daech n'emploie cependant pas le terme habituel de "combattants" ou "soldats du califat", ce qui pourrait signifier que l'organisation terroriste n'a pas directement commandité cet attentat, selon les spécialistes.

La veille, vendredi, une agence de presse proche de Daech, Aamaq, affirmait déjà que les auteurs de la fusillade étaient des "partisans" du groupe djihadiste.

Les enquêteurs ont mis au jour des contacts avec des groupes terroristes de la part des deux tueurs, Syed Farook (28 ans) et sa femme Tashfeen Malik (27 ans), et celle-ci avait prêté récemment allégeance à Daech sur son compte Facebook. Mais "à ce stade, nous pensons qu'ils sont plus autoradicalisés et inspirés par le groupe que vraiment commandés pour commettre la fusillade", a expliqué au New York Times une source fédérale américaine.

Commanditée ou pas, l'attaque a été requalifiée en "acte terroriste" pour les besoins de l'enquête et constituerait donc le premier acte terroriste lié de près à Daech sur le territoire américain.

Dans son allocution hebdomadaire enregistrée vendredi et diffusée ce samedi, Barack Obama a déclaré: "Nous sommes Américains. Nous défendrons nos valeurs, celles d'un société ouverte et libre. Nous sommes forts. Nous sommes résistants. Et nous ne nous laisserons pas terroriser".

Le président américain a reconnu qu'"il est tout à fait possible que ces deux assaillants aient été radicalisés. Si c'était le cas, cela illustrerait la menace sur laquelle nous nous concentrons depuis des années: le danger de gens qui succombent à des idéologies extrémistes violentes".

Les deux tireurs avaient ouvert le feu mercredi soir dans un centre social venant en aide aux personnes handicapées physiques et mentales, faisant 14 morts et une quinzaine de blessés. Ils avaient été abattus peu après par la police lors d'une fusillade alors qu'ils tentaient de fuir en voiture.

(Voir ci-dessous la vidéo, en anglais, de l'allocution hebdomadaire de Barack Obama ce samedi 5 décembre):

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Daceh a qualifié de "partisans" les auteurs de la fusillade de San Bernardino, Syed Farook et sa femme Tashfeen Malik.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-