Gard: bagarre et blessure par balle, la partie de pêche dégénère

Gard: bagarre et blessure par balle, la partie de pêche dégénère

Publié le 03/04/2018 à 11:38 - Mise à jour à 11:43
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Samedi 31 mars, une rixe entre des pêcheurs et un groupe d'individus revenus en découdre après un échange d'insultes a provoqué la blessure d'une personne qui a reçu une balle dans l'abdomen. Trois individus ont été mis en examen.

La partie de pêche a dégénéré et s'est terminée en bagarre agrémentée de quelques coups de feu. Un homme a été mis en examen pour tentative de meurtre et deux autres pour violences aggravées, comme le rapporte le journal Le Midi libre. Les faits se sont déroulés lors d'une rixe qui a dégénéré sur les bords de la Vidourle, une rivière des Cévennes, à entre Villevieille et Sommières (Gard).

Trois personnes originaires d'Alès dans le Gard pêchaient au bord du cours d'eau samedi 31 mars. Ils croisent le chemin d'un couple qui passait par là. Les tourtereaux sont originaires de la région mais l'homme, lui, est noir. Selon les premiers éléments connus de l'enquête, l'un des pêcheurs alésien aurait tenu des propos douteux, et à connotation raciste, sur les préférences intimes de la jeune femme.

L'homme, visiblement vexé par les propos, est alors revenu sur les lieux avec deux amis, dans le but avéré de déclencher une bagarre. Au cours de la rixe, l'un des pêcheurs est allé chercher une arme à feu de calibre 9mm. Selon une source proche du dossier citée par le journal, l'homme aurait tiré un premier coup de feu en l'air avant de viser ensuite les assaillants en blessant l'un d'entre eux au niveau de l'abdomen.

Lire aussi - Lyon: un enterrement tourne à la bagarre

Les secours et les gendarmes sont alors arrivés et tous les protagonistes ont été arrêtés. La victime, elle, a dû être transportée à l'hôpital et subir une opération chirurgicale. Son pronostic vital n'est pas engagé.

A l'issue de la garde à vue, le tireur a été mis en examen et placé en détention provoisoire. Son avocat assure que le tir était accidentel et que l'usage de l'arme, avec des tirs de sommation, a été fait dans le cadre de la légitime défense.

Deux autres personnes ont été mises en examen, l'une a été placée en détention provisoire, l'autre placée sous contrôle judicaire. Il n'est pas précisé avec certitude si les deux autres mis en cause sont les "pêcheurs d'Alès" ou font partie revenu pour déclencher la bagarre.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Les gendarmes ont arrêté les protagonistes de la bagarre (illustration).

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-